Ecoutez Radio Sputnik
    Autonome et inviolable: l’armée russe se dote d’un internet «militaire»

    Autonome et inviolable: l’armée russe se dote d’un internet «militaire»

    © Fotolia / Stockdonkey
    Russie
    URL courte
    661063

    Sur fond d’insécurité informatique grandissante, le ministère russe de la Défense a mis en place son propre système d’échange de données qui n’a pas besoin d’Internet pour fonctionner.

    Les militaire russes ont créé un réseau de communication séparé de la toile globale, annonce le média russe Izvestia, se référant à une source informée au sein du ministère de la Défense. Officiellement baptisé « Segment fermé d'échange de données », le système possède une messagerie pouvant être utilisée pour transmettre des informations secrètes, y compris des documents classé « top secret ».

    « La création du réseau est actuellement terminée. Les derniers travaux ont été achevés à la fin de l'été, et depuis ce moment le réseau fonctionne à plein régime. À ce jour, nous envisageons de l'élargir en installant des terminaux supplémentaires au sein des unités et des établissements militaires », a indiqué la source.

    Selon le journal, chaque unité militaire dispose de serveurs qui codifient l'information, la séparent en lots et la transmettent par la suite. L'accès aux locaux où est installé l'équipement technique est strictement règlementé.

    En outre, l' « Internet militaire » possède des sites qu'il est possible de consulter exclusivement depuis des ordinateurs certifiés par le service de protection des secrets d'État. Il est à noter d'ailleurs qu'il est impossible de relier ces ordinateurs à des appareils externes, que ce soit une imprimante, un scanner ou une clé USB. Toute tentative de le faire est enregistrée par des logiciels spéciaux et bloquée.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Des organisations publiques russes victimes d'une cyberattaque importante
    L'Agence turque Anadolu cible d'une cyberattaque depuis le territoire US
    Une chaîne TV russe couvrant la situation à Kiev cible d'une cyberattaque
    Les enquêteurs privilégieraient une nouvelle hypothèse sur l’incendie de Notre-Dame
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik