Ecoutez Radio Sputnik
    Cyber security

    Des dizaines de cyberattaques repoussées sur les sites de défense russes

    CC0
    Russie
    URL courte
    17633

    Le système qui vient d’être mis en place sur les sites de défense russes par le groupe public de hautes technologies Rostec a repoussés des dizaines d’attaques informatiques réelles pendant son mode test.

    Même en mode test, le centre de détection, de prévention et de liquidation d’attaques informatiques récemment ouvert par le groupe de hautes technologies Rostec a réussi à empêcher des dizaines de tentatives visant à s’emparer d’informations confidentielles, selon le directeur chargé de la sécurité de l'’information au sein de l’une des entreprises du groupe, Alexandre Evteïev.

    D’après les médias russes, des équipes de spécialistes chargés de la sécurité de l'information suivent les anomalies dans le travail d’ordinateurs appartenant à des entreprises russes de défense et en cas de tentatives d’infiltration ou de fuite de données, ils coupent l’accès des hackers aux informations classées et transmettent leurs coordonnées aux autorités compétentes.

    « Chaque mois, nous avons fait face à une ou deux menaces réelles, nous avons notamment détecté des virus utilisés pour le cyber espionnage et le détournement de fonds. Le nombre total d'activités anormales qui devaient être analysées s’élevait à des milliers. C’est un volume de travail considérable », a déclaré M. Evtéev. 

    Fin octobre, Rostec a déclaré qu’il était en train de mettre en place un système moderne de détection d’attaques informatiques sur les sites du ministère russe de la Défense. Actuellement, le système est installé sur quelque 500 sites.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Des milliers d'Allemands bientôt dans leur cyber-armée
    Les cyber-guerriers de l'armée britannique autorisés à avoir les cheveux longs
    L’UE et l’Otan prêtes à faire face aux cyber-menaces
    Le Kremlin visé par une cyber-attaque
    Tags:
    cyberattaque, Rostec, Alexandre Evteïev, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik