Ecoutez Radio Sputnik
    Terroristes. Image d'illustration

    Les terroristes arrêtés en Russie planifiaient des attentats à la parisienne

    © Flickr/ Erich Ferdinand
    Russie
    URL courte
    20490

    Les terroristes interpellés samedi à Moscou et Saint-Pétersbourg projetaient de perpétrer des attentats similaires aux attaques du 13 novembre 2015 à Paris.

    D'après une source au sein des services spéciaux russes, citée par le quotidien Rossiyskaya Gazeta, plusieurs engins explosifs devaient être actionnés en même temps dans des endroits bondés des deux villes. Simultanément aux explosions, les terroristes envisageaient d'ouvrir le feu sur des gens dans d'autres lieux très fréquentés.

    Auparavant, le Service fédéral russe de sécurité (FSB) avait annoncé avoir arrêté dix ressortissants de républiques centrasiatiques qui préparaient des attentats à Moscou comme à Saint-Pétersbourg. Quatre engins explosifs d'une forte puissance, ainsi que des fusils d'assaut et des munitions ont été saisis.

    Toujours selon l'interlocuteur du journal, les personnes interpellées formaient un groupe bien coordonné de « terroristes professionnels ».

    Les attentats perpétrés le 13 novembre 2015 à Paris par des membres du groupe djihadiste Daech ont fait 130 morts et plus de 400 blessés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Diplomatie russe: «On n’apprivoise pas les terroristes»
    Malgré la menace terroriste, la Russie refuse l’accès à ses bases de données
    Attentat déjoué à Moscou: les terroristes présumés arrêtés
    Tags:
    attentat, terrorisme, attentats du 13 novembre à Paris, FSB, Saint-Pétersbourg, Moscou, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik