Ecoutez Radio Sputnik
    Se frotter à Poutine sur la glace? Un combat perdu d’avance!

    Rivaliser avec Poutine? Peine perdue, même sur la glace!

    © Sputnik . Aleksei Nikolsky
    Russie
    URL courte
    41963

    Encaisser les chocs est une qualité primordiale au hockey, où tous les joueurs se trouvent sur un pied d’égalité à ce sujet. Ce qui est aussi le cas pour le dirigeant russe Vladimir Poutine.

    Il vaut mieux ne pas entrer en collision avec le président russe Vladimir Poutine, même lors des matches de hockey qu'il ne pratique que depuis 2011, a raconté Viatcheslav Fetissov, double champion olympique de hockey sur glace, qui entraine également le président russe.

    « Je ne vous conseillerais pas d'entrer en collision avec lui sur la glace », a notamment lancé l'ex-défenseur vedette de l'équipe d'URSS et de la NHL.

    Selon lui, le chef d'État russe est complètement apte à jouer, même s'il a commencé ce sport à un bel âge.

    « Nous sommes à un âge, où les coups de force sont interdits par les règles du jeu. Par contre, si ce serait le cas, il le ferait mieux que personne, compte tenu qu'il pratique également le sambo et le judo », a expliqué Viatcheslav Fetissov, qui a maintenant 58 ans.

    En 2011, la Night Hockey League avait été créée à l'initiative de Vladimir Poutine avec le soutien des vétérans du hockey professionnel.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Vladimir Poutine joue au hockey
    Poutine va s'essayer à un nouveau sport
    Poutine marque 7 buts lors du match de hockey de son anniversaire
    Tags:
    président, vétéran, judo, sport, hockey sur glace, National Hockey League (NHL) américaine, Night Hockey League (NHL), Viatcheslav Fetissov, Vladimir Poutine, URSS, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik