Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    La Russie propose quatre couloirs humanitaires pour Alep-Est

    © REUTERS/ Omar Sanadiki
    Russie
    URL courte
    142648492

    L'Onu a annoncé que la Russsie avait proposé quatre couloirs humanitaires pour Alep-Est.

    La Russie a l’intention d’aborder la question de la création de quatre couloirs humanitaires dans l'est d'Alep.

    « Néanmoins, la Russie a évoqué quatre corridors humanitaires à Alep… ils veulent discuter de la façon dont nous pouvons les utiliser pour l’évacuation », a déclaré Jan Egeland, conseiller pour les affaires humanitaires de l'émissaire de l'ONU pour la Syrie. 

    Jeudi, l'envoyé spécial des Nations unies en Syrie Staffan de Mistura a appelé les terroristes du Front Fatah al-Cham, ex Front al-Nosra, à quitter Alep-Est en empruntant un couloir spécial.

    Fin novembre, le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a déclaré que la Russie avait à maintes reprises instauré des pauses humanitaires à Alep, qui ont été pourtant chaque fois interrompues car les représentants de l'Onu n’y avaient pas été préparées et à cause des activités terroristes.

    Selon lui, les représentants de l'Onu n’étaient pas prêts à la livraison de l'aide humanitaire et à Alep les terroristes « ne savaient pas que quelqu'un se serait entretenu avec eux au sujet de l'évacuation des résidents locaux ».

    Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov a auparavant déclaré que la Russie était prête à introduire de nouvelles pauses humanitaires en Syrie mais exigeait des garanties qu'elles seront utilisées aux fins prévues, notamment pour faire sortir blessés, malades et civils de la ville. 

    Il a en outre ajouté qu’à l’heure actuelle il était évident que les terroristes utilisaient des civils comme boucliers humains, qu’ils ne leur permettaient pas de quitter ces zones et qu’ils faisaient tout pour les en empêcher.

    Ces derniers mois, la situation à Alep s'est notablement dégradée: des combats acharnés font rage dans la ville et ses banlieues. Des groupes terroristes affiliés au Front Al-Nosra retiennent en otages de 200 000 à 300 000 civils dans l'est de la ville, les empêchant d'emprunter les couloirs humanitaires.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »


    Lire aussi:

    200 sapeurs russes se rendront en Syrie pour déminer Alep
    Plus de 6.000 civils ont quitté Alep-Est en 24 heures
    La vraie inquiétude: Alep ou Mossoul?
    Alep-Est: 647 djihadistes ont rendu ces jours-ci les armes, 630 déjà amnistiés
    Tags:
    couloir humanitaire, Alep, Europe, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres

    • Alexeï Pouchkov

      Quoique la propagande existe dans les médias occidentaux, dont certains rappellent parfois la Pravda du temps de l’URSS, les élites politiques européennes préfèrent en faire porter le chapeau à la presse russe qui présente une vérité gênante et un point de vue alternatif, d’après un sénateur russe qui a accordé une interview en français à Sputnik.

      473178
    • Le «Daechstan» syrien, est-il bien réel?

      Le terme «Daechstan» proposé par Jean-Marc Ayrault, a déjà fait couler beaucoup d'encre et a fait également l'objet d'un entretien de Sputnik avec Gérard Bapt, député du Parti socialiste (PS) et président du Groupe d'amitié France-Syrie.

      5867
    • Spitak : après le séisme

      À 11h41, le 7 décembre 1988, la région nord-ouest de l’Arménie a été dévastée par un fort séisme. En 30 secondes la ville de Spitak a été détruite.

      2399
    • Des tonnes d’agrumes en don aux habitants d’Alep-Est

      Les fermiers syriens de Lattaquié ont envoyé à Alep un convoi de camions chargés d’agrumes. Ces fruits sont destinés aux civils et aux soldats qui tiennent tête aux extrémistes.

      71560
    • Hagi Hassan Brita

      Brita Hagi Hassan est en visite à Paris depuis dix jours. Qui est celui que l’on présente comme le maire d’Alep, invité par des associations et reçu au Quai d’Orsay ? Est-il en train de "circuler entre différentes capitales pour essayer de continuer sa propagande » comme l'estime Gérard Bapt interrogé par Sputnik?

      212312
    • Le président sortant des Etats-Unis Barack Obama

      Barack Obama a reconnu que son pays était impliqué dans l'apparition du groupe État islamique. Cette idée a déjà été énoncée par le président syrien Bachar el-Assad et d'autres hommes politiques, y compris le successeur d'Obama Donald Trump.

      6610142