Ecoutez Radio Sputnik
    Palmyre

    La situation à Palmyre liée au manque de coordination internationale, selon Poutine

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Russie
    URL courte
    Lutte contre Daech à Palmyre (61)
    32462
    S'abonner

    Le président russe Vladimir Poutine estime que la situation actuelle à Palmyre résulte du manque de coordination entre les actions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, des autorités syriennes et de la Russie.

    Ce matin à Tokyo, le leader russe Vladimir Poutine s’est exprimé sur la crise syrienne. Il a ainsi déclaré que la situation actuelle à Palmyre, récemment reprise par Daech, était le résultat du manque de coordination entre les actions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, des autorités syriennes et de la Russie.

    Selon M. Poutine, du point de vue militaire et politique, l'expulsion des terroristes de la ville syrienne d'Alep est toutefois plus importante que la situation à Palmyre.

    « La question de Palmyre est, je pense, purement symbolique. En termes d'importance militaire et politique, Alep est en ce sens un sujet beaucoup plus significatif. »

    L'homme fort du Kremlin a également indiqué que l'instauration d’un cessez-le-feu définitif était la prochaine étape de la normalisation de la situation en Syrie.

    Il a en outre ajouté qu’il était temps de passer à la résolution politique du conflit syrien.

    Le dirigeant a notamment exprimé l'espoir que les forces gouvernementales syriennes seraient en mesure de consolider leurs positions à Alep.

    « Je compte vraiment sur le fait que l'armée syrienne, suite à des opérations militaires tout à fait réussies à Alep, arrivera à renforcer ses positions et que la population civile pourra revenir à une vie normale. Plusieurs milliers de personnes sont d’ores et déjà rentrées chez elles, même dans des maisons à moitié détruites », a indiqué M. Poutine.

    Il a également souligné le rôle de la Turquie, qui apporte sa contribution à la résolution de la crise syrienne. Ankara aide notamment à faire sortir les combattants d’Alep afin de sauver la vie des civils.

    « A ce que je vois, il se passe exactement ce dont nous avions convenu, y compris avec le président turc lors de sa visite à Saint-Pétersbourg. Nous avons convenu que la Turquie fournirait toute l'assistance possible afin de faire sortir les militants qui sont prêts à déposer les armes à Alep, tout d'abord, pour sauver la vie de citoyens innocents », a-t-il expliqué.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Lutte contre Daech à Palmyre (61)

    Lire aussi:

    Comment sera le monde après la libération d'Alep?
    Plus de 4.000 personnes ont quitté les quartiers est d’Alep
    Manif pour Alep, qui est qui ?
    La vidéo des habitants d’Alep «effrayés», un nouvel épisode dans la saga intox
    Tags:
    terrorisme, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Palmyre, Alep, Japon, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik