Russie
URL courte
Crash du Tu-154 à destination de la Syrie (64)
12237
S'abonner

La première vidéo filmée sur le lieu du crash de l’avion militaire Tu-154 en mer Noire a été diffusée sur Internet.

La vidéo montre l’opération de recherche et de sauvetage sur le lieu du crash de l’avion militaire Tu-154, qui se dirigeait vers la base aérienne russe de Hmeimim, près de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie.

Quatre corps de victimes ont été trouvés et hissés à bord du navire de sauvetage, indique le ministère russe de la Défense.

Le ministère russe de la Défense a envoyé sur le lieu de l’accident six navires et 63 plongeurs.

De nombreux hélicoptères survolent la mer.L'avion qui s'est abîmé ce matin en mer Noire transportait 92 personnes, dont huit membres d'équipage et 84 passagers, des soldats russes, les chanteurs du chœur de l'armée russe Ensemble Alexandrov et des journalistes.

Tous allaient en Syrie pour souhaiter de bonnes fêtes du Nouvel An aux soldats russes déployés dans la région.L'avion a disparu des radars peu après son décollage ce dimanche matin à 05H40 (02H40 GMT).

Des débris de l'avion ont été retrouvés en mer Noire.

Des militaires du Comité d'enquête de Russie ont ouvert une enquête criminelle sur le crash du Tu-154.

On ignore pour le moment s'il y a des survivants au crash.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Crash du Tu-154 à destination de la Syrie (64)

Lire aussi:

Crash du Tu-154: Poutine présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes
Crash du Tu-154: la version d’un attentat exclue
Crash du Tu-154: le premier corps retrouvé
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
vidéo, victimes, crash d'avion, mer Noire, Sotchi, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook