Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et ses chiens

    Comment Poutine va célébrer le Nouvel An

    © Sputnik . Aleksei Druzhinin
    Russie
    URL courte
    7420

    Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre Dmitri Medvedev vont célébrer le Nouvel An chez eux avec leurs proches, comme la plupart de la population russe (70%).

    Le président russe Vladimir Poutine fêtera le Nouvel An à son domicile entouré de sa famille et de ses proches, a annoncé son porte-parole Dmitri Peskov.

    Les vœux du Nouvel An du président de la Russie aux Russes
    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    Il a rappelé que M. Poutine n'avait pas de week-end: pendant les vacances de Noël, il devra répondre aux appels téléphoniques et écouter les rapports des services de sécurité, des services secrets et d'autres organismes.

    Selon le porte-parole du chef de l'État, le président russe profitera de son temps libre pour pratiquer ses sports favoris.

    « Il joue au hockey, vous le savez, et il aime la natation. Il le fait au quotidien quand l'occasion se présente », a déclaré M. Peskov.

    Pour le premier ministre russe Dmitri Medvedev, le Nouvel An est aussi une fête exclusivement familiale. Après les célébrations, il se dirigera vers Sotchi où il prévoit de faire du ski.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Meilleurs vœux de Noël et de Nouvel An en italien de la part d’Yelena Isinbayeva
    On sait où Poutine va fêter le Nouvel An
    Mais que souhaitera le Père Noël russe à Trump pour le Nouvel An ?
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Tags:
    vœux du Nouvel An, Dmitri Medvedev, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik