Ecoutez Radio Sputnik
    Zaharova, davetlilerden büyük alkış aldı.

    La conjoncture internationale n’a pas d’impact sur l’envie de danser de Maria Zakharova

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Russie
    URL courte
    661242
    S'abonner

    L’année dernière, la porte-parole de la diplomatie russe a fait fureur sur Internet en exécutant la danse folklorique Kalinka lors d’une réception donnée dans le cadre du sommet Russie-ASEAN. Jeudi, une journaliste est revenue sur ce sujet lors d’un point presse. Voici ce que la diplomate lui a répondu.

    Maria Zakharova a déclaré ce mercredi que la situation internationale n’avait aucun impact sur son envie de danser.

    Lors d’un point presse au ministère russe des Affaires étrangères, une journaliste a rappelé qu’en mai dernier la haute diplomate avait interprété Kalinka et lui a demandé quelle danse elle interprèterait cette année dans le contexte de la politique internationale actuelle.

    « Je danse indépendamment de la situation internationale », a déclaré Mme Zakharova, avant de passer la parole à un autre journaliste.

    Rappelons que la danse de Mme Zakharova avait fait fureur sur la Toile. Un mois plus tard, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait déclaré que la danse interprétée par Maria Zakharova lui avait beaucoup plu.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Zakharova qualifie d’«absurde et honteux» le comportement de l’administration Obama
    Zakharova: RT et Sputnik sont des moyens d'expression d'un point de vue alternatif
    Zakharova: Washington accuse la Russie de ne pas corriger les erreurs US
    Tags:
    journalisme, danse, politique, Maria Zakharova, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik