Ecoutez Radio Sputnik
    Le triumvirat pacificateur en Syrie pourrait être élargi

    "Le triumvirat pacificateur en Syrie pourrait être élargi"

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    Russie
    URL courte
    8361

    Selon un expert russe, suite aux négociations d’Astana, les perspectives d'un dialogue intersyrien s’améliorent.

    Le principal résultat du sommet d’Astana est l'accord des parties en conflit et des pacificateurs pour officialiser le cessez-le-feu, a déclaré à Sputnik Vladimir Sajine, expert-orientaliste russe, commentant les perspectives du règlement syrien.

    Selon lui, il est important que les négociations, qui se sont déroulées dans la capitale kazakhe, aient engagé des militaires représentant toutes les parties intéressées qui gardent le contrôle des territoires syriens. Les militaires sont les seuls à pouvoir assurer les conditions de paix afin que les politiques puissent travailler normalement.

    L’accord, comme on l’a annoncé auparavant, ne sera pas appliqué aux zones contrôlées par les groupes terroristes, comme Daech et le Front al-Nosra, et d’autres organisations qui ne s’y sont pas joints.

    « Un autre succès important des négociations d’Astana est le fait que la Turquie a changé de position sur certains aspects du problème syrien, ce qui a donné lieu à la création d’un triumvirat pacificateur : Russie, Turquie et Iran. Il est fort probable que ce groupe constitue le noyau d’une alliance plus importante qui assurera la paix en Syrie ».

    Moscou, Ankara et Téhéran sont convenus de créer un mécanisme tripartite permettant de surveiller le cessez-le-feu.

    « On espère que ce cessez-le-feu qui préserve la vie de centaines, voire de milliers de Syriens se poursuivra », a ajouté M. Sajine.

    Les négociations à Astana ne peuvent pas être considérées comme une grande avancée. Mais elles peuvent servir de base pour un dialogue fructueux à Genève, le 8 février, ainsi que pour d’autres rencontres, longues et difficiles, a indiqué l’expert.

    On peut également constater que le sommet d’Astana a permis à toutes les parties en conflit de préciser leurs positions, a conclu M. Sajine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Russie, Iran et Turquie prêts à collaborer pour un accord entre Damas et l’opposition
    La Turquie n'a pas coordonné son opération en Syrie avec la Russie et l'Iran
    Trois raisons pour lesquelles l'alliance Russie-Iran-Turquie est prometteuse
    L'Onu espère que la Russie, l’Iran et la Turquie résoudront la crise syrienne
    Tags:
    triumvirat, Front al-Nosra, Etat islamique, Vladimir Sajine, Turquie, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik