Russie
URL courte
7282
S'abonner

Intéressée par les fouilles et voulant donner un coup de pouce au tourisme archéologique en Crimée, une délégation de scientifiques britanniques s'est rendue dans la péninsule.

Une équipe de chercheurs du Royaume-Uni est arrivée en Crimée afin de discuter de la coopération dans le domaine du tourisme archéologique. La délégation a débarqué en Crimée, à Simféropol, a signalé à Sputnik le président du comité du parlement criméen pour le tourisme Alexeï Chernyak.

La délégation comprend des scientifiques de l'Université de Bristol et des collaborateurs d'un magazine historico-militaire.

Plus tôt dans la semaine, l'assistante du président du comité du parlement criméen pour le tourisme, Larissa Kasachenko, avait affirmé que des historiens et archéologues britanniques s'apprêtaient à se rendre en Crimée dans le cadre d'un projet archéologique conjoint sur les champs de bataille de la guerre de Crimée (1853-1856, la guerre a opposé l'empire russe à une coalition formée de l'empire ottoman, de la France, du Royaume-Uni et du royaume de Sardaigne). Selon elle, les archéologues vont mener des fouilles conjointes sur la péninsule. Le projet est prévu pour durer trois ans.

Rattachée à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954, la Crimée a regagné la Fédération de Russie suite à un referendum organisé au printemps 2014. Plus de 95 % des habitants de la péninsule ont voté pour ce rattachement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La restauration de la forteresse génoise en Crimée
Le chef des Tatars de Crimée invite les députés ukrainiens à visiter la péninsule
La Crimée en hiver
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Tags:
sites touristiques, tourisme, archéologues, archéologie, scientifiques britanniques, chercheurs, Royaume-Uni, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook