Russie
URL courte
101011
S'abonner

Une unité de systèmes de défense aérienne S-400 sera postée dans les environs de la capitale russe dès le 21 février, a annoncé le ministère russe de la Défense.

À partir du mardi 21 février, un nouveau groupe des forces aérospatiales russes doté d'un système de missiles sol-air S-400 sera déployé dans les environs de la capitale moscovite.

« Le 21 février 2017, un groupe de défense aérienne des forces aérospatiales russes équipé d'un nouveau système antiaérien S-400 Triumph entrera en service dans le cadre de la défense aérienne de Moscou et de la région industrielle centrale de la Russie », a affirmé le ministère russe de la Défense vendredi dans un communiqué de presse.

L'équipe de combat du groupe a déjà terminé la préparation des systèmes et des zones techniques pour le déploiement. Ainsi, la défense aérienne de Moscou sera assurée par cinq groupes de S-400.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de longue et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles éloignées de 400 km.

Le système est entré en service dans les forces armées russes en 2007.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

S-400 pour la Chine: Moscou donne le coup d'envoi
Les S-400 testés avec succès dans la région de Kaliningrad
La flotte de la Baltique teste l’aptitude au combat des missiles S-400
Les S-300 et S-400 russes aperçus dans une vidéo de la DCA israélienne
Tags:
Russie, Moscou, ministère russe de la Défense, S-400, défense antiaérienne, missiles sol-air, déploiement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook