Russie
URL courte
10214
S'abonner

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié de gratuites et de «tirées par les cheveux» les accusations contre les services secrets russes selon lesquelles ceux-ci auraient préparé un coup d’État au Monténégro.

Le chef de la diplomatie russe a fait remarquer que ces accusations faisaient partie de toute une série d'autres accusations gratuites contre la Russie.

« Je comprends que les médias britanniques ont l'habitude de fourrer leur nez partout, ils l'ont démontré à maintes reprises, notamment dans des dossiers absolument inventés, comme « l'affaire Litvinenko ». Leurs interprétations en témoignent », a-t-il déclaré aux journalistes à l'issue des négociations avec son homologue burkinabé.

Le ministre a souligné qu'aucun fait n'avait été fourni pour étayer ces accusations gratuites.

« En ce qui concerne l'information que vous avez mentionnée, elle fait partie des accusations gratuites proférées contre notre pays, y compris les cyberattaques pratiquement contre l'Occident tout entier, l'ingérence dans les campagnes électorales de la pluparts des pays occidentaux, les liens de l'administration Trump avec les services secrets russes et ainsi de suite », a-t-il ajouté.

The Telegraph a communiqué hier qu'une source anonyme au sein du gouvernement britannique avait affirmé que les services secrets russes auraient été impliqués dans une tentative d'attentat contre l'ex-premier ministre du Monténégro Milo Djukanovic et dans un projet de coup d'État dans ce pays.

« Nous parlons d'un complot visant à perturber le travail du gouvernement ou à s'en emparer. Il est difficile d'imaginer que cela puisse avoir eu lieu sans une approbation appropriée », a écrit le média, se référant à cette source anonyme.

Les agences de renseignement américaines et britanniques affirment avoir « recueilli des preuves » de l'implication de la Russie « à un haut niveau » dans ce complot.

Précédemment, le procureur spécial du Monténégro Milivoje Katnic avait déclaré que des « nationalistes russes » avaient fomenté un coup d'État au Monténégro et l'assassinat de son premier ministre Milo Djukanovic, précisant qu'il n'y avait pas de preuves concrètes d'implication des autorités russes.

Le Kremlin a rejeté en bloc l'information sur l'implication de la Russie dans une tentative d'attentat contre Milo Djukanovic.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le Monténégro tout prêt à adhérer à l'Otan
Le Monténégro invité à rejoindre l'Otan
L’administration Trump serait favorable à l’adhésion du Monténégro à l'Otan
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
tentative d'attentat, coup d'Etat, Milivoje Katnic, Sergueï Lavrov, Monténégro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook