Ecoutez Radio Sputnik
    ministère russe des Affaires étrangères

    Le ministère russe des Affaires étrangères qualifie l’article du NY Times de «fake»

    © Sputnik . Maksim Blinov
    Russie
    URL courte
    33773
    S'abonner

    En réponse au lancement sur le site de la diplomatie russe d’une rubrique spéciale destinée aux fausses nouvelles sur la Russie colportées par les médias étrangers, le NY Times n'a pas tardé à l’interpréter de façon biaisée dans un article qui finira par être ajouté à cette liste de fake news...

    Au sein du ministère russe des Affaires étrangères, on a qualifié de « fake » un article du New York Times du journaliste Neil MacFarquhar où il interprétait de manière tordue l'initiative de la diplomatie russe de publier les fausses nouvelles sur la Russie de la part des médias étrangers.

    « Cet article fait partie de notre nouvelle rubrique pour deux raisons. Premièrement, la position de la partie russe est intentionnellement dénaturée. Deuxièmement, il n'y a pas d'analyse objective des projets analogues à ceux de la Russie créés par des structures euro-atlantiques et ils ne sont même pas évoqués », a-t-on expliqué au sein du ministère russe des Affaires étrangères.

    « Nous sommes obligés de constater que Neil MacFarquhar n'a pas compris ou n'a pas voulu comprendre notre position », a-t-on poursuivi.

    Selon les représentants du ministère russe, les déclarations telles que « la Russie qualifie de faux (…) les articles qu'elle n'aime pas » ne correspondent pas à la vérité, ainsi que l'accusation selon laquelle la Russie a créé « une réalité alternative ». Cependant, ils ont remercié M. MacFarquhar d'avoir « prêté attention au site du ministère russe des Affaires étrangères et pour sa tentative pour comprendre les raisons qui nous ont poussé à lancer ce travail important (de créer une nouvelle rubrique, ndlr). »

    « Nous voudrions souligner encore une fois que nous sommes attachés à la liberté d'expression et que nous nous prononçons pour l'échange des opinions. Nous n'allons pas créer des obstacles pour les journalistes ou interdire des éditions en Russie, certes, à condition qu'elles respectent la loi russe ».

    Et de conclure : « Nous espérons que le New York Times nous entendra et par la suite présentera notre position en détail dans les matériaux qui concernent le ministère russe des Affaires étrangères », a-t-on ajouté au sein du ministère.

    Les représentants de la diplomatie russe ont également exprimé leur espoir que les journalistes de l'édition américaine « lutteront contre "la désinformation et la création d'une réalité alternative" non seulement en Russie, mais aussi chez eux, ainsi que dans d'autres grandes capitales européennes ». 

    Le ministère russe des Affaires étrangères a lancé sur son site une rubrique spéciale destinée aux fausses nouvelles sur la Russie colportées par les médias étrangers et a publié le premier lot de fausses nouvelles sur la Russie, parmi lesquelles il y avait également un article du New York Times selon lequel la Russie avait déployé ses missiles en violant les accords avec les États-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    Tags:
    désinformation, articles, ministère russe des Affaires étrangères, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik