Ecoutez Radio Sputnik
    Les enfants à l'école

    L’Obs présente une nouvelle analyse politique faite par des experts… mineurs

    CC BY 2.0 / Lucélia Ribeiro / Children at school
    Russie
    URL courte
    10517

    Des sondages auprès de la population, des analyses préparées par des experts, rien ne peut arrêter les analyses préélectorales en France. L’hebdomadaire français L’Obs a décidé de se lancer dans une nouvelle étape et d’essayer une méthode singulière, avec l’aide d’enfants.

    Il paraît que sur fond d'issues politiques imprévues en France, il est difficile de percevoir l'ordre réel des choses. Apparemment, d'après l'hebdomadaire français L'Obs, seuls des bandes dessinées faites par des enfants pourraient correctement refléter la situation actuelle. Ainsi, L'Obs a lancé un curieux projet impliquant les plus jeunes « experts » de la politique.

    À l'aide de crayons, ils doivent présenter ce qui se déroule actuellement dans le monde politique. Pour l'instant, il n'y a qu'une BD créée par la petite Ovi, 11 ans, mais au fur et à mesure d'autres enfants rejoindront cette aventure « Dessine-moi la présidentielle ». Une petite remarque avant de s'embarquer dans « la politique en images » : il faut rendre hommage à la fillette qui a prévenu les lecteurs qu'elle n'aimait pas la politique, mais qu'elle avait quand même fait au mieux.

    Ovi a commencé ses planches de BD par l'image générale d'un candidat. Elle a fait remarquer que « souvent, ils parlent pendant des heures » :

    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE
    © Sputnik . capture d'écran
    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE

    « Je veux… une France libre !!!… »

    Puis, elle est passée aux candidats de droite :

    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE
    © Sputnik . capture d'écran
    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE

    Marine le Pen : « Elle est méchante, un peu vieille, elle veut chasser les migrants ».

    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE
    © Sputnik . écran
    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE

    Fillon : « Euh… je ne sais pas trop ce qu'il veut… En fait, je m'en fiche ».

    Ensuite, Ovi a présenté les candidats de gauche :

    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE
    © Sputnik . capture d'écran: Sputnik
    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE

    Hamon : « J'ai vu une photo de lui, il avait les yeux GRAND ouverts, comme un alien, genre TROP BIZARRE ».

    Valls : « Je crois qu'il est énervé contre Hamon »

    Macron : « Il a les dents de bonheur »

    À un moment, la jeune « experte » de l'hebdomadaire commence à avoir des doutes sur l'appartenance politique d'Emmanuel Macron:

    « Quoi? Il n'est pas de gauche lui? De quoi alors? »

    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE
    © Sputnik . capture d'écran
    DESSINE-MOI LA PRÉSIDENTIELLE

    « Bref! Tout ça pour dire, qu'en politique, j'y connais RIEN », conclut Ovi.

    En plus, elle explique son ignorance: la semaine, lorsque les évènements les plus intéressants du monde politique se passent, elle doit aller au collège. On ne peut donc pas lui en vouloir.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La popularité des trois candidats favoris à la présidentielle française en hausse
    Halte à la parano: le Kremlin ne compte pas s’ingérer dans la présidentielle française
    Course présidentielle française: le «génocide» des élites politiques?
    Tags:
    élection présidentielle, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, François Fillon, Marine Le Pen, Manuel Valls, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik