Ecoutez Radio Sputnik
    Ka-52

    Les Alligator russes seront embarqués sur les Mistral égyptiens

    © Sputnik. Vitaly Ankov
    Russie
    URL courte
    628598902

    Cette année, la Russie commence à exporter l’hélicoptère Kamov Ka-52 Alligator, qui s’est montré très efficace au cours des opérations militaires en Syrie. C’est l’Égypte qui va bénéficier en premier de ces appareils, lesquels vont équiper ses navires Mistral.

    « Cette année, outre les livraisons dans le cadre de commandes d'État (pour la défense), l'usine aéronautique Progress effectuera ses premières exportations d'hélicoptères Ka-52 Alligator », a annoncé mardi Iouri Borissov, le vice-ministre russe de la Défense, cité par le service de presse du groupe Hélicoptères de Russie.

    La veille, Alexandre Mikheïev, directeur général de l'agence d'exportation d'armements Rosoboronexport, avait annoncé que les Ka-52 seraient livrés à l'Égypte, dans le cadre d'un contrat portant sur la vente de 46 hélicoptères et signé en décembre 2015.

    La version navalisée du Ka-52, le Ka-52K Katran, est dotée de pales et d'ailes repliables, ce qui permet de le loger plus aisément dans les soutes du Mistral. L'hélicoptère militaire polyvalent Ka-52 Alligator, dont l'indicatif Otan est Hokum B, est une version biplace de l'hélicoptère de frappe Ka-50 Requin noir, capable d'effectuer des missions par tout temps, de jour comme de nuit. Aussi puissant que le Ka-50 et l'hélicoptère américain Apache, il dépasse les autres hélicoptères de combat existants. La principale différence réside dans l'aménagement du cockpit deux places et dans des équipements plus perfectionnés.

    Le Ka-52 est destiné à détruire des blindés, des ouvrages et des forces ennemies, ainsi que des aéronefs se déplaçant à une vitesse réduite, à effectuer des missions de reconnaissance et de soutien au sol. Il peut également servir de poste de commandement d'un groupe d'hélicoptères.

    Le commandant du porte-avions lourd Amiral Kouznetsov, lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine, a déclaré que le navire attendait l'adoption de l'hélicoptère Ka-52, qui s'était montré très efficace au cours des opérations militaires en Syrie.

    Le contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la livraison de deux porte-hélicoptères de classe Mistral a été conclu entre la France et la Russie en 2011. Cependant, les événements en Ukraine et les pressions exercées sur François Hollande par ses alliés de l'Otan ont contraint le président de la République à résilier le contrat avec Moscou pour revendre les bâtiments de guerre au Caire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    A bord d'un hélicoptère russe Ka-52 Alligator
    Commandant de l'Armée de l'air russe: l'hélicoptère Ka-52 est le meilleur du monde
    Le porte-avions Amiral Kouznetsov adoptera l'hélicoptère Ka-52
    Tags:
    exportations, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Mistral, Ka-52K, Ka-52 Alligator, Alexandre Mikhéïev, Syrie, Egypte, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik