Russie
URL courte
5720
S'abonner

D’après les diplomates russes, le retrait de la licence à la radio «Vesti» en Ukraine est un exemple de la lutte contre la liberté d’expression dans ce pays.

Le ministère russe des Affaires étrangères a commenté la décision des autorités ukrainiennes de retirer la licence à la radio « Vesti » en Ukraine. Il s'agissait bien de la lutte contre la liberté d'expression dans ce pays, peut-on lire sur le site officiel du ministère russe des affaires étrangères. Selon les diplomates, le but du gouvernement ukrainien est de limiter l'activité de la presse indépendante dans ce pays.

« Nous qualifions la fermeture de la radio «Vesti» d'attaque directe contre la liberté d'expression. Nous prions les curateurs occidentaux de l'Ukraine d'influencer le gouvernement de Kiev et de lui demander de respecter les engagements internationaux. Nous espérons que Dunia Mijatovic, la représentante de l'OSCE pour la liberté des médias, évaluera de manière impartiale ce qui s'est passé avec la radio « Vesti », a annoncé le ministère russe des affaires étrangères.

Pour rappel, le Conseil national ukrainien de la radio et de la télévision a décidé de ne pas prolonger la licence avec la radio « Vesti » le 3 mars dernier, prétextant un nombre insuffisant d'émissions diffusées en ukrainien.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Sputnik prend le flambeau de la liberté d’expression en Estonie
La liberté d'expression dans le viseur: les meurtres de journalistes en Ukraine
Rédactrice en chef de Sputnik: "La liberté d'expression n'existe plus en Turquie"
Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Tags:
engagements, lutte, émissions, radio, retrait, licence, liberté d'expression, OSCE, ministère russe des Affaires étrangères, Kiev, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook