Ecoutez Radio Sputnik
    41 heures dans de l’eau glacée en Sibérie c’est possible!

    41 heures dans de l’eau glacée en Sibérie c’est possible!

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    Russie
    URL courte
    245691

    Des nageurs russes ont passé 41 heures dans l’eau glacée en Sibérie, établissant un nouveau record de Russie qui pourrait être inscrit dans le Livre Guinness des records.

    Le froid sibérien n'a pas fait peur aux nageurs russes qui ont participé à une course de natation sur des distances de 100 ou 200 mètres organisée sur le lac des Champions à Tioumen en Sibérie et ce pendant 41 heures!

    « Nous avons fait la plus longue course dans l'eau glacée avec 30 participants », a raconté à Rossiyskaya Gazeta Tatiana Redkina, directrice du Centre d'aguerrissement et de natation dans l'eau froide.

    Selon les organisateurs, l'équipe de nageurs a battu son propre record établi en 2013 où ils avaient été les premiers à faire une course sans interruption pendant 24 heures tandis qu'en 2014 leur exploit avait duré 40 heures et 39 minutes.

    La température de l'eau du lac sibérien n'était que de 1,3°C et la nuit la température extérieure de l'air atteignait jusqu'à —9°C. Afin de donner aux participants plus de temps pour se rétablir, ils étaient divisés en deux équipes dont chacune comportait 15 personnes. En quatre heures, chaque groupe parcourait 2 200 mètres et lorsqu'il avait fini une autre équipe se lançait.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Une course annuelle de chiens de traineaux à Baïkal
    Un entrepreneur russe dévoile une voiture de course sans pilote
    Lièvre battu par une tortue: la course qui a captivé des millions d’internautes
    Tags:
    Sibérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik