Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Lavrov : le blocus du Donbass est contraire à la conscience humaine et au bon sens

    © Sputnik. Vladimir Pesnya
    Russie
    URL courte
    32545

    Ce mercredi à midi, Kiev a introduit le blocus commercial total du Donbass, la une mesure déplorée par Moscou et qualifiée de contraire aux accords de Minsk par Donetsk.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que le blocus du Donbass, décrété par Kiev ce mercredi à midi, était contraire à la conscience et au bon sens.

    Le Conseil de sécurité nationale d'Ukraine avait annoncé le blocus commercial total des territoires du Donbass échappant au contrôle de Kiev. Cette décision est entrée en vigueur ce mercredi à 14h00 (heure de Moscou) et le restera jusqu'à ce que les entreprises des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) reviennent sous la juridiction ukrainienne. La RPD a déclaré que le blocus était contraire aux accords de Minsk.

    « C'est contraire au bon sens et à la conscience humaine », a indiqué Sergueï Lavrov à propos du blocus commercial du Donbass.

    Jeudi dernier le chef de la diplomatie russe a déjà appelé Kiev à faire tout son possible pour lever l'embargo qui pèse sur la région du Donbass.

    « Nous appelons les dirigeants ukrainiens à faire usage de tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre un terme à ce blocus », a exhorté le chef de la diplomatie russe.

    Fin janvier, les radicaux ukrainiens ont entamé le blocus ferroviaire du Donbass, perturbant les livraisons de charbon depuis cette région. Les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont répondu par la mise en place d'une gestion externe des entreprises se trouvant sous juridiction ukrainienne. Vendredi 3 mars, le dirigeant de la république de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a déclaré que Donetsk rompait tous ses liens avec l'Ukraine et que la RPD instaurait son propre blocus à l'encontre de Kiev.

    La pénurie de charbon a obligé Kiev à introduire des mesures extraordinaires en vue d'économiser les ressources énergétiques. Selon le premier ministre Vladimir Groïsmann, le blocus du Donbass coûtera cher à l'Ukraine : le pays perdra 3,5 milliards de dollars de recettes et 75 000 emplois.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «Stop au génocide des habitants du Donbass»: la protestation s’internationalise
    Le Donbass refuse de livrer du charbon à l’Ukraine si le blocus ferroviaire est maintenu
    Le G7 appelle l’Ukraine à lever le blocus du Donbass
    Tags:
    blocus, Alexandre Zakhartchenko, Sergueï Lavrov, Donbass, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik