Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine en Crimée

    Poutine «prendrait aujourd’hui les mêmes décisions» sur la Crimée qu’en 2014

    © AP Photo/ Alexei Nikolsky
    Russie
    URL courte
    745040900

    Pour le président Vladimir Poutine, la décision d’accueillir la Crimée qui souhaitait adhérer à la Fédération de Russie en 2014 était bonne et il ferait de même aujourd’hui, d’après son porte-parole.

    Le président russe Vladimir Poutine contrôle toujours personnellement la situation autour de la Crimée, qui a adhéré à la Fédération de Russie en mars 2014, et il ne changerait pas sa décision concernant la Crimée même s'il pouvait le faire, a déclaré dimanche le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

    « Il a pris "le dossier de la Crimée" sous son contrôle personnel… Je suis persuadé qu'aujourd'hui il agirait de même [concernant la Crimée, ndlr], prendrait les mêmes décisions et endosserait la même responsabilité qu'en 2014 », a indiqué M. Peskov cité par les médias russes.

    Selon le porte-parole, le 3e anniversaire du retour de la Crimée dans le giron russe est un jour spécial pour Vladimir Poutine qui a fait preuve de « courage politique et géopolitique » en 2014 en comprenant « mieux que personne les conséquences de cette décision ».

    La Crimée a célébré samedi le 3e anniversaire de sa réunification avec la Russie. En 2014, cette péninsule a proclamé son indépendance par rapport à Kiev lors d'un référendum organisé suite à un coup d'État en Ukraine. Près de 96 % des habitants de la Crimée et de la ville de Sébastopol ont voté en faveur de l'adhésion à la Fédération de Russie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «Le retour de la Crimée à la Russie a sauvé les Criméens»
    Kremlin: la Russie ne marchandera pas avec les USA sur un deuxième référendum en Crimée
    Les revenus de la Crimée ont doublé depuis qu’elle a été rattachée à la Russie
    Poutine sonde la Crimée sur son appartenance à l'Ukraine
    Poutine: Crimée, valeur sacrée pour la Russie
    Tags:
    anniversaire, réunification, Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, Russie, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik