Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine en Crimée

    Poutine «prendrait aujourd’hui les mêmes décisions» sur la Crimée qu’en 2014

    © AP Photo/ Alexei Nikolsky
    Russie
    URL courte
    744924890

    Pour le président Vladimir Poutine, la décision d’accueillir la Crimée qui souhaitait adhérer à la Fédération de Russie en 2014 était bonne et il ferait de même aujourd’hui, d’après son porte-parole.

    Le président russe Vladimir Poutine contrôle toujours personnellement la situation autour de la Crimée, qui a adhéré à la Fédération de Russie en mars 2014, et il ne changerait pas sa décision concernant la Crimée même s'il pouvait le faire, a déclaré dimanche le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

    « Il a pris "le dossier de la Crimée" sous son contrôle personnel… Je suis persuadé qu'aujourd'hui il agirait de même [concernant la Crimée, ndlr], prendrait les mêmes décisions et endosserait la même responsabilité qu'en 2014 », a indiqué M. Peskov cité par les médias russes.

    Selon le porte-parole, le 3e anniversaire du retour de la Crimée dans le giron russe est un jour spécial pour Vladimir Poutine qui a fait preuve de « courage politique et géopolitique » en 2014 en comprenant « mieux que personne les conséquences de cette décision ».

    La Crimée a célébré samedi le 3e anniversaire de sa réunification avec la Russie. En 2014, cette péninsule a proclamé son indépendance par rapport à Kiev lors d'un référendum organisé suite à un coup d'État en Ukraine. Près de 96 % des habitants de la Crimée et de la ville de Sébastopol ont voté en faveur de l'adhésion à la Fédération de Russie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «Le retour de la Crimée à la Russie a sauvé les Criméens»
    Kremlin: la Russie ne marchandera pas avec les USA sur un deuxième référendum en Crimée
    Les revenus de la Crimée ont doublé depuis qu’elle a été rattachée à la Russie
    Poutine sonde la Crimée sur son appartenance à l'Ukraine
    Poutine: Crimée, valeur sacrée pour la Russie
    Tags:
    anniversaire, réunification, Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, Russie, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Darius
      C'est plus de la moitié de l'Ukraine qu'il eut fallu libérer !
    • avatar
      louisjulia220en réponse àDarius(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Darius, ne vous impatientez pas, cela va venir. Kiev, en laissant faire le blocus du Donbass par les nationalistes, a "réussi" à faire arriver ce qu'il craignait le plus: La RPD et la LNR ont pris possession de plusieurs grosses entreprises d'état ukrainiennes qui existent sur leur territoire, récupérant ainsi de confortables sources de revenus.
      L'avis d'un internaute très bien informé:
      "Un conseiller d'Avakov a promis de "descendre" (подстрелить , flinguer) Sementchenko, l'organisateur du blocus du Donbass lenta.ru/news/2017/03/14/kiwa

      Les forces de l'ordre ont désarmé les nationalistes qui tenaient le blocus du Donbass
      www.youtube.com/watch?v=Bd1vWZGiMaA

      Ben du coup c'est le bordel des radicaux ont pris le contrôle du bâtiment de l'administration régionale à Loutsk, dans l'ouest
      lenta.ru/news/2017/03/14/lutsk

      un député (Sobolev) veut rassembler les radicaux à Maïdan (depuis le temps qu'on attends ça...) lenta.ru/news/2017/03/13/sobolev

      Donc, bref : Le blocus du Donbass a créé un bordel monstre en Ukraine, leur un coûté un fric monstre, n'a rien apporté de positif... Mais côté DNR, ça a été l'occasion de prendre le contrôle des grandes entreprises qui sont sur place, donc d'y gagner beaucoup d'argent, et de s'établir de plus en plus comme un pays normal, avec déjà, par exemple, 180'000 anciens abonnés d'Ukrtelekom qui désormais peuvent utiliser leur téléphone fixe via un opérateur désormais nationalisé (Komtel)lenta.ru/news/2017/03/13/svyaz
      C'est tout con mais ça va probablement déménager quelques centaines d'emplois d'Ukraine vers la DNR. Et ce n'est qu'une des 40 changements de gestions d'entreprises ukrainiennes."
      Il va sans dire que je ne peux que confirmer les infos dont il nous fait part.
      En guise de confirmation : 16/03/2017 russiepolitics.blogspot.nl/2017/03/lukraine-prend-acte-de-la-separation-du.html
    • Dolinduzen réponse àlouisjulia220(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      louisjulia220,
      Merci pour toutes ces infos, de qualité comme à chaque fois.
    • avatar
      louisjulia220en réponse àDolinduz(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Dolinduz, Merci, mais ce sont des infos empruntées à un autre internaute très proche de Les crises.fr, il trouve beaucoup de choses très intéressantes et pertinentes. Il s'appelle Nicolas Minec.
    • Dolinduzen réponse àlouisjulia220(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      louisjulia220,
      Et bien bravo pour l'honnêteté intellectuelle... et le relai d'information ! ^^
      Toute la force du web, en quelque sorte.
    • avatar
      michel.louis.loncin
      Plus que jamais, affirmons-le : le retour de la Crimée à la Russie n'est pas une annexion mais la réparation d'une INJUSTICE faite
      en 1954, à un peuple qui VOULAIT rester RUSSE !!! Aussi, une mesure de protection d'un peuple MENACÉ par des NAZIS !!!
      JUSTICE à été faite ... en dépit des NAZIS ukrainiens et de leurs COMPLICES Etatsuniens et européens !!!
    Afficher les nouveaux commentaires (0)