Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministère des Affaires étrangères de la Russie

    Moscou soutient les Talibans? Une excuse pour «justifier les échecs de l’armée américaine»

    © Sputnik . Natalia Selivestrova
    Russie
    URL courte
    49312
    S'abonner

    Les accusations gratuites des responsables américains selon lesquelles la Russie aurait soutenu les Talibans afghans est un mensonge visant à justifier les échecs de l’armée américaine en Afghanistan, martèle le ministère russe des Affaires étrangères.

    Pour le ministère russe des Affaires étrangères tout est clair: si Washington se met soudainement à accuser Moscou de soutenir les Talibans afghans, ce n'est que pour mieux excuser des échecs américains en Afghanistan.

    « Ce sont des allégations complètement mensongères, nous y avons réagi à plusieurs reprises. Cela ne mérite même aucune réaction car ces déclarations sont des inventions destinées à justifier l'échec de l'armée américaine et de la classe politique dans la campagne afghane. Nous ne pouvons trouver aucune autre explication », a rétorqué ce vendredi le chef du deuxième département d'Asie du ministère russe des Affaires étrangères Zamir Kaboulov.

    Hier, le général américain Curtis Scaparrotti, commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur), a accusé la partie russe de soutenir les Talibans afghans

    « Ces derniers temps, je vois l'influence de la Russie, une influence croissante en termes d'association et peut-être même d'approvisionnement des Talibans », a-t-il déclaré pendant une audition devant la commission des Services armés du Sénat américain.

    Environ 13 000 militaires de l'armée de l'alliance sont déployés dans la région.

    Plus tôt, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que le but des contacts limités entre Moscou et les Talibans était de les encourager à se joindre à la réconciliation nationale ainsi que d'assurer la sécurité des Russes se trouvant en Afghanistan.

    Le ministère a également ajouté qu' « il était peu probable que ces actions "légitiment" les Talibans: le groupe a été d'ores et déjà pratiquement reconnu par Kaboul en tant que partenaire égal dans le dialogue qui a eu lieu en 2015 lors d'une série de réunions des responsables de la République islamique d'Afghanistan avec les représentants des Talibans au Qatar, en Chine, aux Emirats Arabes Unis, en Norvège et au Pakistan ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Règlement afghan: Moscou refuse de participer aux réunions quadripartites
    L'Afghanistan, nouveau tremplin pour Daech?
    La Russie en réflexion sur la fourniture d'armes à l'Afghanistan
    Tags:
    accusation gratuite, Taliban, Zamir Kaboulov, Washington, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik