Ecoutez Radio Sputnik
    Heurts à Paris après l'assassinat d'un ressortissant chinois par la police

    Heurts à Paris: le drôle de silence de la diplomatie américaine

    REUTERS/Gonzalo Fuentes
    Russie
    URL courte
    68613

    Le Département d'État américain, qui ne manque généralement pas une occasion d’accuser Moscou, n’a pas commenté les violents heurts survenus à Paris après l’assassinat d'un Chinois par la police. Son silence témoigne une nouvelle fois des «fausses valeurs» qui prévalent côté américain, estime le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

    Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a partagé son point de vue sur l'absence de commentaires officiels de la part du Washington sur les violents heurts survenus à Paris ces deux derniers jours, au cours desquels les policiers n'ont pas hésité à recourir aux gaz lacrymogènes.

    « Bizarrement, on n'entend pas la voix critique du Département d'État condamnant les autorités françaises pour leur cruauté envers les manifestants. On ne l'entendra d'ailleurs pas car leurs valeurs sont fausses », a commenté sur sa page Facebook le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

    Le Département d'État américain n'a pas daigné s'exprimer sur les violents rassemblements tenus à Paris ces deux derniers jours visant à soutenir la famille de Shaoyo Liu, un ressortissant chinois abattu par un policier à son domicile au cours d'une intervention à Paris.

    Pourtant, la diplomatie US a été beaucoup plus prompte à réagir lorsqu'il s'agissait d'accuser la partie russe. Ainsi, le Département d'État américain a condamné des interpellations réalisées lors d'un rassemblement non approuvé en plein centre de Moscou le 26 mars. L'Union européenne a de son côté exhorté les autorités russes à « libérer immédiatement » toutes les personnes arrêtées, jugeant que l'épisode représentait un affront aux valeurs démocratiques.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a auparavant déclaré que la réaction de l'Occident suite à l'interpellation pour infraction administrative de centaines de personnes lors de la manifestation non-autorisée à Moscou témoignait d'une politique du « deux poids, deux mesures ».

    Et d'ajouter:« Je ne me rappelle pas que quelqu'un se soit fait du souci, au moins en public, en raison des décisions prises récemment en Allemagne, aux Pays-Bas et en Autriche, où les autorités ont tout simplement interdit de tenir certaines réunions. Et personne ne s'est inquiété à ce sujet, personne n'a rien dit », a déclaré M. Lavrov.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Paris: rassemblement de la communauté chinoise dans le 19e arrondissement
    Chinois tué à Paris: 35 interpellations suite à une manifestation
    Chinois tué par la police: Pékin demande à Paris de protéger ses ressortissants
    Tags:
    commentaires, manifestation, Département d'Etat des Etats-Unis, Alexeï Pouchkov, Moscou, Paris, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik