Ecoutez Radio Sputnik
    métro de Saint-Pétersbourg

    Un engin explosif désamorcé à Saint-Pétersbourg

    © AFP 2017 Ruslan SHAMUKOV
    Russie
    URL courte
    31706282

    Un engin explosif a été désamorcé jeudi dans un immeuble à Saint-Pétersbourg.

    Un engin explosif a été désamorcé jeudi dans un immeuble à Saint-Pétersbourg, a raconté aux journalistes le chef de l'administration du district Nevski de Saint-Pétersbourg, Konstantin Serov.

    « Un engin explosif a été trouvé et désamorcé », a-t-il dit.

    Konstantin Serov a également ajouté que plusieurs suspects avaient été arrêtés.

     

    Il a en outre dit que les habitants de l’immeuble étaient désormais en sécurité.

    Plus tôt dans la journée, les habitants du bâtiment en question ont été évacués à cause d’un objet suspect découvert dans l’immeuble.

    Des agents des forces de l’ordre et des médecins ont immédiatement été dépêchés sur les lieux. Pendant l’inspection du bâtiment par des démineurs, les habitants ont été transférés dans une école.

    L’engin explosif a été découvert dans un appartement où se trouvaient des personnes non identifiées.

    Lundi 3 avril, des extrémistes ont tenté de perpétrer un double attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg, en Russie. Une seule bombe dissimulée dans un extincteur de voiture a finalement explosé, faisant 14 morts et près de 50 blessés plus ou moins sévèrement touchés.

    Selon un dernier bilan annoncé mardi matin par la ministre de la Santé Veronika Skvortsova, l'attaque meurtrière dans le métro de Saint-Pétersbourg a fait 14 morts. Selon le département des Services d'urgence de Saint-Pétersbourg, 51 personnes figurent également sur la liste des blessés. Ce mercredi, six personnes soupçonnées de liens avec le terrorisme ont été interpellées à Saint-Pétersbourg.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Attentat de Saint-Pétersbourg: le terroriste kamikaze a reçu ses instructions par internet
    La ligne noire du métro de Saint-Pétersbourg
    Paris: service religieux en mémoire des victimes de l'attentat de Saint-Pétersbourg
    Tags:
    suspect, bombe artisanale, immeuble, Russie, Saint-Pétersbourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik