Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine

    Poutine: les frappes US en Syrie, une agression contre un État souverain

    © Sputnik . Sergei Guneev
    Russie
    URL courte
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)
    12222823

    Les frappes américaines menées dans la nuit contre une base syrienne constituent une agression contre un État souverain, a déclaré le président russe Vladimir Poutine cité par son porte-parole.

    Vladimir Poutine estime que les frappes américaines contre une base militaire en Syrie constituent une agression contre une nation souveraine, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

    « Le Président Poutine estime que les frappes américaines contre la Syrie sont une agression contre un État souverain en violation du droit international, qui plus est menée sous un faux prétexte », a dit M. Peskov.

    M. Peskov a également ajouté que « l’armée syrienne ne disposait pas d’armes chimiques » et que « l'élimination de toutes les armes chimiques des Forces armées syriennes avait été constatée et confirmée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, une institution spécialisée de l’Onu ».

    « M. Poutine considère également les frappes contre la Syrie menées par la partie américaine comme une tentative de détourner l'attention de la communauté internationale des nombreuses victimes parmi la population civile en Irak », a souligné le porte-parole du Kremlin faisant référence à l'opération menée actuellement à Mossoul.

    Qui plus est, le Président russe est d’avis que la frappe américaine porte un préjudice sérieux aux relations russo-américaines.

    « Cette démarche de Washington cause des dommages importants aux relations russo-américaines, qui sont déjà dans un état déplorable », a ajouté M. Peskov.

    En outre, Vladimir Poutine estime que le fait que les cas de recours aux armes chimiques par les terroristes soient complètement ignorés ne fait qu’empirer la situation.

    « Le plus important est, selon M. Poutine, que cette démarche ne nous rapproche pas de l'objectif ultime de la lutte contre le terrorisme international mais, au contraire, crée un obstacle sérieux à la mise en place d'une coalition internationale chargée de lutter contre ce fléau global, ce que le président américain Donald Trump avait d’ailleurs désigné durant sa campagne électorale comme un de ses objectifs principaux», a rappelé le porte-parole du Kremlin.

    ​Dans la nuit de jeudi à vendredi, 59 missiles «Tomahawk» ont été tirés depuis des destroyers de l'U.S. Navy dans l'est de la Méditerranée, touchant plusieurs cibles sur la base aérienne de Shayrat, dans la région d'Homs, dans l'ouest de la Syrie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)

    Lire aussi:

    Frappes en Syrie: «Il importe de voir comment les Russes réagiront»
    Au moins cinq morts et sept blessés suite à la frappe américaine en Syrie
    Les États-Unis tirent des missiles Tomahawk sur une base aérienne en Syrie
    Tags:
    frappe aérienne, Donald Trump, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik