Ecoutez Radio Sputnik
    Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson

    Tillerson somme Moscou de faire un choix entre États-Unis et Syrie

    © REUTERS/ Kevin Lamarque
    Russie
    URL courte
    217993811167

    Moscou doit choisir: soit le gouvernement russe garde de bonnes relations avec les États-Unis et leurs alliés, soit il soutient l’Iran, le Hezbollah et le Président syrien Bachar el-Assad, a annoncé le secrétaire d’État américain Rex Tillerson , actuellement en visite en Russie.

    Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson est arrivé à Moscou avec dans ses valises, un oukase au gouvernement russe. Selon lui, le Président russe doit opter soit pour les États-Unis, soit pour la Syrie, a annoncé Associated Press.

    « Nous souhaitons adoucir les souffrances du peuple syrien. La Russie pourrait être une partie de cet avenir et jouer un rôle très important. Ou la Russie pourrait continuer à soutenir ce groupe, qui, comme nous le supposons, ne répond pas à ses intérêts à longue échéance », a-t-il souligné.

    Moscou espère que les négociations avec le chef de la diplomatie américaine seront « productives », car cette rencontre revêt une importance non seulement pour les relations bilatérales, mais aussi pour «l'atmosphère générale qui règne dans le monde», indique le communiqué diffusé ce mardi par le ministère russe des Affaires étrangères.

    Tillerson somme Moscou de faire un choix entre États-Unis et Syrie
    © Sputnik.
    Tillerson somme Moscou de faire un choix entre États-Unis et Syrie

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Tillerson lève le voile sur les prochaines actions US en Syrie
    Les médias dévoilent l’éventuel contenu du message de Tillerson à Moscou
    Moscou réagit aux propos de Tillerson sur l'«agression russe»
    Tags:
    visite officielle, négociations, Rex Tillerson, Bachar el-Assad, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik