Russie
URL courte
0 180
S'abonner

Afin de renforcer la lutte anti-terroriste à l'intérieur du pays, la Russie a lancé une série d'exercices surprises au sein de son armée.

Plus de 35 exercices surprises de lutte contre le terrorisme se sont tenus en une semaine en Russie dans les garnisons du District militaire de l'Est, a annoncé aux journalistes le chef du service de presse du District Alexandre Gordeïev.

« Lors des exercices, les unités anti-terreur et les unités de soutien se sont entraînées à atteindre rapidement les zones indiquées, à bloquer et neutraliser les groupes armés illicites conventionnels qui ont tenté de prendre le contrôle de sites militaires, de prendre en otages les habitants des garnisons ainsi que de recourir à l'arme chimique », a indiqué le porte-parole.

Selon lui, ces exercices ont impliqué au total plus de 3 500 militaires et près de 200 véhicules militaires et spécialisés.

Auparavant, le chef du Service fédéral russe de sécurité (FSB) Alexandre Bortnikov a annoncé qu'en 2016, les services spéciaux avaient déjoué 16 attaques terroristes dans neuf villes russes et éliminé 46 cellules terroristes internationales.

Le chef du FSB a en outre précisé que le noyau de ces groupements terroristes opérant sur le territoire russe était constitué de « migrants venus des pays de la CEI ».

Selon lui, certains de ces individus ont subi une formation et participé à des combats aux côtés de terroristes internationaux en Syrie et en Irak.
Pour rendre la lutte contre le terrorisme encore plus efficace, Alexandre Bortnikov a proposé entre autres d'alourdir les peines pour les hommes d'affaires qui emploient des travailleurs migrants.

Le chef du FSB a également annoncé que selon des informations obtenues par le service spécial russe, plusieurs chefs de Daech projetaient de nouveaux attentats à travers le monde.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Tags:
lutte antiterroriste, FSB, Alexandre Gordeïev, Alexandre Bortnikov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook