Ecoutez Radio Sputnik
    Des supporteurs russes

    En prévision de la CM 2018, Poutine veut mettre de l’ordre dans les tribunes

    © Sputnik . Vitaliy Belousov
    Russie
    URL courte
    Mondial 2018 (186)
    8260
    S'abonner

    À la veille de grandes manifestations sportives, l’État serre les vis pour prévenir des actes de hooliganisme dans les stades. Le durcissement de la législation concerne aussi bien les supporteurs russes que les étrangers.

    Le Président russe Vladimir Poutine a signé la loi fédérale durcissant la responsabilité administrative des supporteurs transgressant lourdement les normes de comportement lors des compétitions sportives. Le document ad hoc avait été préalablement approuvé par les deux chambres du parlement russe.

    Les amendements à la législation en question multiplient par deux le montant de l'amende (670-840 euros environ contre 335-420 précédemment) pour transgression par des supporteurs fichés de l'interdiction de se rendre sur les lieux des compétions sportives officielles. La mesure alternative — détention pour une durée de 10 à 15 jours — reste en vigueur.

    Parallèlement, la nouvelle loi prévoit une responsabilité administrative pour « violation flagrante des règles de comportement des spectateurs lors des compétitions sportives officielles » sous forme d'une amende d'un montant allant de 167 à 335 euros et d'une arrestation pour une durée allant jusqu'à 15 jours. En outre, les contrevenants se verront interdits d'assister aux compétitions sportives pour une période de 1 à 7 ans.

    La « violation flagrante des règles » sous-entend la création d'une situation portant atteinte à la sécurité, la vie ou la santé des personnes se trouvant sur les lieux d'une compétition officielle ou des territoires adjacents ou une situation ayant conduit à l'annulation d'une compétition sportive.

    Supporteurs étrangers

    En ce qui concerne les supporteurs étrangers, pour transgression ces derniers encourent 15 jours d'emprisonnement et une expulsion du pays. Ceci étant dit cette dernière mesure peut être substituée par une amende d'un montant allant de 670 à 840 euros ou par l'interdiction administrative de se rendre à toute compétition sportive durant une période comprise entre 1 et 7 ans.

    En outre, durant la tenue des compétitions sportives d'envergure internationale, les supporters étrangers fichés en Russie ou à l'étranger seront interdits d'entrée sur le territoire russe. Idem pour les supporteurs dans le cas où les parties responsables obtiennent des informations sur leurs intentions de commettre des actes illicites lors d'événements sportifs.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Dossier:
    Mondial 2018 (186)

    Lire aussi:

    Coupe du monde 2018: les Chinois ne croient pas aux histoires sur les fans russes
    «Armée de hooligans russes»: le Kremlin ne regardera pas le film de la BBC
    Hooligans ou lutteurs traditionnels? L’intox carnavalesque du Mirror
    Tags:
    amendements, loi, fans, hooliganisme, compétitions, Mondial 2018, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik