Ecoutez Radio Sputnik
    Police russe

    Attentat de Saint-Pétersbourg: l'homme qui a formé le kamikaze arrêté

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    Explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg (54)
    7381

    Un des auteurs présumés de l'attentat de Saint-Pétersbourg a été arrêté, selon le Service fédéral russe de sécurité (FSB). Un pistolet a été saisi lors de l’interpellation.

    Le Service fédéral russe de sécurité (FSB) a arrêté un des auteurs présumés de l'attaque du métro de Saint-Pétersbourg survenu le 3 avril. Il s'agit d'un certain Abror Azimov, ressortissant d'Asie centrale âgé de 27 ans.

    « Dans le cadre du procès initié suite à l'attentat du 3 avril dans le métro de la ville de Saint-Pétersbourg, un des auteurs présumés, le ressortissant d'Asie centrale Abror Akhralovic Azimov, né en 1990, qui avait formé le kamikaze Akbarjon Djalilov, a été interpellé dans le quartier Odintsovski, dans la région de Moscou », est-il dit dans le communiqué du FSB.

    L'homme a été transféré dans les bureaux du Comité d'enquête russe. Un pistolet a été saisi lors de l'interpellation.

    Une explosion s'est produite le 3 avril dans l'après-midi dans le métro de Saint-Pétersbourg. La déflagration a retenti dans un train reliant les stations Sennaïa Plochtchad et Tekhnologuitcheski Institout. Une autre explosion a été évitée grâce à la détection d'un engin explosif artisanal. Selon le dernier bilan, 15 personnes ont trouvé la mort dans l'attaque, dont le terroriste.

    Le Comité d'enquête russe a annoncé peu après avoir ouvert une enquête pour « acte terroriste ». Selon les données du Comité, le Kirghize Akbarjon Djalilov, 22 ans, serait l'organisateur de l'attaque.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg (54)

    Lire aussi:

    Attentat de Saint-Pétersbourg: le terroriste kamikaze a reçu ses instructions par internet
    Saint-Pétersbourg et médias: l’inégalité face à la terreur
    Attentat de Saint-Pétersbourg: le conducteur du métro témoigne
    Tags:
    terroristes présumés, arrestation, attentat, Comité d'enquête de Russie, Saint-Pétersbourg, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik