Ecoutez Radio Sputnik
    Attack on the Federal Security Service (FSB) receiving office in Russia's Far Eastern city of Khabarovsk

    Extrême-Orient russe: les locaux du FSB attaqués, deux morts

    © Photo. Youtube/White
    Russie
    URL courte
    9427
    S'abonner

    Le civil tué vendredi dernier dans l’attaque des locaux du FSB à Khabarovsk a été identifié : il s’agit d’un citoyen de l’Ouzbékistan dont le corps a été rapatrié.

    Kadyrbek Myrzobaïev, consul honoraire du Kirghizistan à Khabarovsk, la deuxième plus grande ville de l'Extrême-Orient russe après Vladivostok, a confié à Sputnik que l'homme tué dans l'attaque contre les locaux du Service fédéral de sécurité (FSB) de cette ville était un citoyen de l'Ouzbékistan.

    « L'homme tué dans l'attaque était un citoyen de l'Ouzbékistan, son corps a été rapatrié aujourd'hui. C'était un célibataire qui n'avait pas de famille à Khabarovsk », a annoncé M. Myrzobaïev.

    Le 21 avril, un inconnu armé s'est introduit dans les locaux du FSB de la ville de Khabarovsk. Refusant de justifier sa présence et de se faire contrôler, il a sorti une arme s'est mis à tirer sur les personnes présentes dans la pièce. Un agent du FSB et un civil ont été tués et une troisième personne, un citoyen du Kirghizistan, a été blessée.

    Le FSB a fait savoir que le tireur avait été abattu. Aucun engin explosif n'a été retrouvé sur le corps de l'assaillant.

    Précédemment M. Myrzobaïev avait déclaré que le consulat du Kirghizistan accorderait une assistance au compatriote blessé.

    L'antenne du FSB pour la ville de Khabarovsk a signalé que l'assaillant, un habitant de la ville, faisait partie d'un groupe néo-nazi. Avant l'attaque, il a dérobé une carabine et deux pistolets dans un club de tir dont il a tué un instructeur.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Poutine multiplie les efforts pour développer l'Extrême-Orient russe
    Des aspirants officiers du FSB en punition dans l'Extrême-Orient russe
    Saint-Pétersbourg–Vladivostok: un Forest Gump russe parcourt la Russie à pied
    Tags:
    néonazisme, victimes, attaque, FSB, Kadyrbek Myrzobaïev, Vladivostok, Kirghizstan, Ouzbékistan, Khabarovsk, Extrême-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik