Russie
URL courte
43764
S'abonner

Des chars T-14 Armata ultramodernes et des T-34 soviétiques, des obusiers, des systèmes antiaériens... quelque 114 véhicules militaires au total se sont rassemblés dans les rues de Moscou dans le cadre d'une répétition du défilé du Jour de la Victoire. Sputnik vous propose de suivre en direct les moments les plus forts de la préparation.

Le matériel de l'armée russe au cœur de Moscou présenté par Sp…

🔴 #EnDirect Le matériel de l'armée russe au cœur de Moscou présenté par Sputnik https://sptnkne.ws/ersz

Опубликовано Sputnik France 3 мая 2017 г.

C'est la deuxième fois en une semaine que les obusiers automoteurs Msta-S3 et Coalition, le système de missiles Iskander, les rampes de lancement du système de défense aérienne S-400, les blindés sur la base des plateformes Armata, Kourganets, Boomerang et d'autres véhicules de combat ont inondé une des principales rues de Moscou. Les correspondants de Sputnik sont au cœur de l'action pour suivre avec vous cette grande répétition et vous permettre de contempler les matériels militaires russes dans toute leur splendeur.

 

La répétition du défilé de la Victoire se poursuit à Moscou

🔴 #EnDirect La répétition du défilé de la Victoire se poursuit à Moscou https://sptnkne.ws/ersz #ParadeDeLaVictoire

Опубликовано Sputnik France 3 мая 2017 г.

Toute cette masse de fer a gagné le centre de la capitale pour participer à la répétition nocturne du défilé de la Victoire, qui se déroulera sur la place Rouge le 9 mai à l'occasion du 72e anniversaire de la fin de la Grande Guerre patriotique et qui réunira rien moins que 10 000 militaires, 17 hélicoptères, 55 avions et 114 blindés de divers types.

🔴 #EnDirect Une armée de blindés dans le centre de Moscou: Sputnik diffuse en direc #ParadeDeLaVictoire https://sptnkne.ws/ersz

Опубликовано Sputnik France 3 мая 2017 г.

Au total, plus de 90 000 militaires dans 28 villes à travers la Russie participeront aux défilés en l'honneur de la victoire sur l'Allemagne nazie. Pour le Jour de la Victoire 2017, le ministère russe de la Défense a préparé une série de surprises pour les spectateurs. À titre d'exemple, le matériel militaire élaboré pour le groupe arctique défilera pour la première fois sur la place Rouge de Moscou. Les célèbres groupes de voltige participeront traditionnellement au final de la partie aérienne du défilé de la Victoire, où les Rousskie Vitiazi (« Preux russes ») présenteront pour la première fois au grand public un groupe de Su-30SM.

D'ailleurs, l'aviation participera pour la première fois au défilé de la Victoire à Saint-Pétersbourg, sur la place du Palais. Des missiles de la garde côtière Bal et Bastion seront présentés pour la première fois pendant le défilé de la Victoire à Kaliningrad.

Quant aux troupes, des représentants du mouvement de jeunesse patriotique Iounarmia, créé en 2015 et visant à susciter l'intérêt de la génération montante pour la géographie, l'histoire de la Russie et celle de ses peuples, défileront pour la première fois cette année notamment sur les places centrales de Moscou, Khabarovsk et Nijni Novgorod.

Puis, cerise sur le gâteau, des chars neufs T-72B3M seront présentés pour la première fois pendant le défilé de la Victoire à Moscou.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Le défilé du 1er mai sur la place Rouge comme si vous y étiez
Défilé de la Victoire: un bombardier stratégique Tu-160 survolera la place Rouge
Les chars inondent Moscou: répétition du Défilé de la Victoire
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
véhicules blindés, matériels de guerre, Défilé de la Victoire 2017, Grande guerre patriotique (1941-1945), Seconde Guerre mondiale, Forces armées russes, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook