Ecoutez Radio Sputnik
    La marche du Régiment immortelLa marche du Régiment immortel

    «Tous dans notre famille ont combattu»: un aperçu de la fête de la Victoire à Moscou

    © Sputnik . © Sputnik .
    1 / 2
    Russie
    URL courte
    72e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie (2017) (34)
    15383
    S'abonner

    Le mois de mai est marqué à travers le monde entier par la fête de la Victoire contre le nazisme lors de la Seconde Guerre mondiale, cette guerre qui a emporté des millions de vies. Sputnik vous propose de contempler les meilleurs moments de la fête nationale en Russie.

    Bien que les canons de la Seconde Guerre mondiale se soient tus depuis 72 ans, l'écho de cette guerre résonne toujours dans les cœurs de nombreuses générations. Le Jour de la Victoire, émouvant et plein de souvenirs, a réuni tant de pays dans une action commune pour rendre hommage aux héros immortels tombés durant la Seconde Guerre mondiale. Néanmoins, malgré la fête terminée, cette mémoire restera toujours avec les peuples.

    Pour rendre hommage à ceux qui ont combattu pour la Patrie et ceux qui ne sont jamais revenus des champs de bataille, l'initiative Régiment immortel a été lancée en Russie en 2012, dans la ville sibérienne de Tomsk. À cette occasion, les gens défilent dans les rues en brandissant des pancartes avec les photos de leurs aïeuls, des portraits en noir et blanc, certains jaunis par le temps.

    Des journalistes de Sputnik sont eux aussi descendus dans la rue pour marcher avec le Régiment immortel afin de capter les souvenirs de cette époque si proche et si lointaine à la fois.

     Voilà notre arrière-grand-père Sergueï.

    — Qu'est-ce que tu sais de lui?
    — Je ne l'ai jamais vu.
    — Que faisait-il?
    — Il était dans la cavalerie blindée. Et on a créé la chanson « Trois tankistes » en l'honneur de lui et de ses camarades.

    Nous nous souvenons et rendons hommage à nos proches. Nous aimons bien le 9 mai et venons ici chaque année. Tout le monde dans notre famille, tant grands-mères que grands-pères, ont combattu. C'est notre proche Mikhaïl Kouzmine, il a dirigé un escadron de chars blindés et n'avait que 22 ans. Ils ont libéré la Lettonie, la Lituanie et la Biélorussie. Malheureusement, il a péri dans une bataille pour la libération de la Lituanie, c'est là que se trouve sa tombe et d'ailleurs une rue a été baptisée en son nom. Dans notre village, une rue est également nommée en son mémoire. Il a reçu le titre de Héros de l'Union soviétique. On peut dire que chez nous, cette fête est dans notre sang puisque tous nos proches y ont participé. Nous ne pouvons pas ne pas venir ici ce jour.

    Oui, je pense que je suis obligée de le faire parce que beaucoup de grands-pères et de grands-mères l'ont vraiment mérité. Que je sois là peu importe le temps qu'il fait. Même s'il faisait —40°C, je viendrais ici.

    Peu de gens savent que l'histoire de cette action remonte à 2007, dans la ville de Tioumen. La manifestation organisée par les militants était alors connue sous le nom de Défilé des vainqueurs. En 2012 à Tomsk, l'action a pris de l'ampleur et a été rebaptisée Régiment immortel. Un an plus tard, en 2013, plus de 120 villes russes étaient concernées. En 2014, on pouvait déjà parler de 500 villes et de sept pays tandis qu'en 2015, les célébrations ont eu lieu partout en Russie et bien au-delà de ses frontières.

    Je suis venu à la marche Régiment immortel en signe de soutien au peuple et aux vétérans de la Patrie. Grâce à mon grand-père, je suis aujourd'hui militaire et patriote. Mon grand-père, Kantiev Amourjan Khadakhsovitch a servi au sein d'un régiment de cavalerie, sous le commandement du colonel Alexeï Alexandrovitch Pliev. La cavalerie accompagnait les chars. Et lorsque le char était mis hors de combat, mon grand-père suivait l'ordre 227: « Pas un pas en arrière » et continuait d'avancer. Un char allemand qui n'avait plus de projectiles pouvait tout simplement écraser le soldat russe. Toutefois, ébloui par le courage [de ce soldat soviétique, ndlr], [le soldat allemand, ndlr] a rebroussé chemin. Le commandement a été mis au courant de cet acte de courage et il a été proposé de le décorer de l'Ordre du Courage et même de Héros de l'Union soviétique, mais le commandement a fini par lui remettre une Médaille pour le Mérite au combat, soulignant que ce soldat monterait encore des exploits pour lesquels il serait décoré.

    C'est mon arrière-grand-père Ivan Grigorivich. Il a participé aux combats de Stalingrad, en 1942. Il a également participé à la bataille de Koursk et il a fini la guerre à Prague. Il a donc vécu le Jour de la Victoire aux environs de Prague.

    Aujourd'hui, la capitale russe a vu sortir sur les pavés plus de 750 000 personnes, selon les informations du ministère russe de l'Intérieur. Le défilé qui a démarré à 15h, heure de Moscou, a débuté à la gare de Biélorussie pour se diriger par la suite vers le Kremlin suivant ainsi l'itinéraire des soldats revenant de la guerre en 1945. Sur la place Rouge, le cortège a été dirigé par Vladimir Poutine, Président de la Russie, qui portait dans ses mains le portrait de son père.

    Au fil des années, l'action a pris une envergure spectaculaire. Ainsi, en 2015, plus de 12 millions de personnes à travers toute la Russie ont participé au défilé. Cette année, ce record semble être sèchement battu avec 24 millions de personnes défilant avec les portraits des combattants de leur famille.

    D'année en année, l'action élargit ses horizons. L'année dernière plus de 50 pays y ont participé. En 2017, le Régiment immortel a marché pour la première fois en Thaïlande, dans la ville de Pattaya. Les organisateurs de l'action promettent aux participants de la kacha avec de la viande et 100 grammes « traditionnels » de vodka. C'est la première fois aussi que la Géorgie et la Norvège accueillent cette action qui réunit des gens de tous les âges dans une marche.

    Cette année, plus de 1 500 personnes ont participé à l'action La valse de la Victoire, au Kirghizstan, dans le centre de sa capitale Bishkek. Cette fête ainsi que le défilé du Régiment immortel sont un message adressé aux plus jeunes pour qu'ils n'oublient jamais le prix à payer pour avoir un ciel paisible au-dessus de leurs têtes. Dans l'espoir que les horreurs de la guerre ne se reproduisent jamais plus.

    À Moscou, le Jour de la Victoire s'est soldé solennellement par des feux d'artifices. Pour créer une image exceptionnelle dans le ciel de la capitale, les spécialistes militaires ont utilisé plus de 70 types d'artifices.

    #EnDirect Moscou: feu d'artifice à l'occasion du 72e anniversaire de la Victoire https://fr.sputniknews.com/

    Опубликовано Sputnik France 9 мая 2017 г.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    72e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie (2017) (34)

    Lire aussi:

    Moscou dévoile des systèmes antiaériens dernier cri lors du défilé de la Victoire
    Défilé du Régiment immortel: «Pour qu’on n’oublie jamais»
    Courage et beauté, quand les soldates russes défilent pour la Victoire (photos, vidéos)
    Tags:
    souvenir, Régiment immortel, témoignage, vétéran, défilé, Jour de la Victoire, Seconde Guerre mondiale, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik