Ecoutez Radio Sputnik
    Elizaveta Glinka

    Fondation Docteur Liza : «personne ne livre d’aide humanitaire médicale» en Syrie

    © Sputnik . Ekaterina Chesnokova
    Russie
    URL courte
    16419

    « J’ai l’espoir, en voyant ces médecins et ces hôpitaux, qu’on puisse tout reconstruire rapidement. Quand on leur parle, on comprend : si la paix s’installe, on peut tout reconstruire », explique à Sputnik Natalia Avilova, fille adoptive du Docteur Liza, militante humanitaire russe, morte dans le crash de l’avion à destination de Syrie.

    La fondation Docteur Liza réalise de nombreux projets d'aide humanitaire, qu'il s'agisse de distribuer de repas aux sans-abri, des rendre visite aux personnes âgées solitaires, d'encadrer les malades ou bien d'aider les enfants du Donbass et de distribuer de l'aide médicale aux hôpitaux syriens.

    Natalia Avilova, fille adoptive d'Elizaveta Glinka, membre du conseil de direction de la Fondation, a évoqué au micro de Sputnik l'œuvre de l'organisation notamment en termes d'action d'urgence en temps de crise.

    Natalia Avilova a entre autres évoqué deux missions de distribution d'aide médicale aux hôpitaux de Lattaquié en Syrie. Elle a ainsi souligné le courage et le professionnalisme des médecins locaux.

    « On communique principalement avec les médecins, et on les voit faire un travail de haut niveau tout en bravant toutes les difficultés de guerre », a-t-elle dit à Sputnik.

    Malheureusement, les Syriens se retrouvent souvent délaissés et ne voient quasiment aucune aide venir de l'extérieur:

    « À l'hôpital, on m'a dit que depuis le début de la guerre, ils n'ont rencontré qu'une équipe anglaise, qui est venue serrer des mains et qu'on n'a pas revue depuis. À par nous — c'est ce qu'on nous a dit — personne ne livre d'aide humanitaire médicale », a déploré Natalia Avilova.

    Cependant, malgré de nombreuses difficultés, les médecins syriens, qui parlent souvent le russe, parviennent à entretenir les hôpitaux en état « archipropre » et les équipements sont aussi « en parfait état de marche ».

    « J'ai l'espoir, en voyant ces médecins et ces hôpitaux, que l'on puisse tout reconstruire rapidement. Quand on leur parle, on comprend: si la paix s'installe, on peut tout reconstruire », a déclaré la fille adoptive d'Elizaveta Glinka.

    Avant sa tragique disparition, Elisaveta Glinka est parvenue à créer une équipe solide qui est prête à subvenir aux besoins des nécessiteux.

    « Cela a été une stratégie astucieuse qui a payé par la suite, ça crée une remplaçabilité de tout le monde sur tous les postes. D'une part, nous sommes universels, d'autre part, à chaque échelon de cette chaîne nous connaissons ses spécificités et ses difficultés », a-t-elle conclu.

    Un avion militaire russe Tupolev Tu-154 qui se dirigeait vers la base aérienne russe de Hmeimim, près de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie, s'est abîmé le 25 décembre en mer Noire. L'avion transportait 92 personnes, dont plus de 60 chanteurs et musiciens de l'ensemble de chant et de danse Alexandrov et neuf journalistes de trois chaînes de télévision, ainsi que la directrice du fonds caritatif russe « Aide juste » Elizaveta Glinka, qu'on appelle également Docteur Liza.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Docteur Liza membre du Conseil russe des droits de l'homme pour l'éternité?
    Pour Docteur Liza, la charité était plus forte que les armes
    «Four crématoire» en Syrie: Damas dénonce les élucubrations de Washington
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Tags:
    aide humanitaire, Ukraine, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik