Russie
URL courte
1180
S'abonner

D’après un représentant du Comité national antiterroriste russe, la Russie a fait des progrès considérables dans le domaine de la lutte contre le terrorisme depuis cinq ans. Et les chiffres sont éloquents...

Depuis cinq ans, le nombre de crimes terroristes en Russie a été divisé par plus de 10, a affirmé Alekseï Kovaliov, haut responsable du Comité national antiterroriste russe.

M. Kovaliov a fait cette déclaration lors du forum spécialisé Systèmes contemporains de sécurité — Antiterror qui se déroule du 24 au 26 mai dans la ville russe de Krasnoïarsk.

« Ces cinq dernières années, le nombre de crimes à caractère terroriste a été divisé par plus de 10. L'efficacité des actions préventives des forces de l'ordre a augmenté. En 2015, elles ont prévenu 35 actes terroristes. En 2016 — 45 », a indiqué M. Kovaliov.

D'après lui, « en 2011, 365 actes de terrorisme ont été enregistrés » en Russie, contre 34 en 2016.

Alekseï Kovaliov a également précisé que de 2016 à 2017, plus de 1 140 citoyens russes sont partis en Syrie et dans d'autres pays pour s'enrôler dans des organisations terroristes. Les forces de l'ordre ont empêché le départ de plus de 150 personnes, 90 d'entre elles ont fait l'objet de poursuites pénales.

Le Forum russe Systèmes contemporains de sécurité — Antiterror est organisé à Krasnoïarsk (Sibérie) depuis 2006 avec le soutien du Comité national antiterroriste, des autorités locales, de la commission antiterroriste du territoire de Krasnoïarsk et de l'administration de la ville de Krasnoïarsk.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Poutine assure le monde islamique de son soutien dans la lutte antiterroriste
État-major russe: le mémorandum syrien ne signifie pas la fin de la lutte antiterroriste
Un poste de coordinateur de la lutte antiterroriste pourrait voir le jour à l'Otan
Tags:
services de sécurité, lutte antiterroriste, attentat, Krasnoïarsk, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook