Russie
URL courte
3231
S'abonner

La première phase des manœuvres militaires russes de grande ampleur en Crimée s’est achevée le 24 mai. Lors de ces exercices, les Spetsnaz, équivalent russe du GIGN, ont détruit des «saboteurs» qui avaient capturé une plate-forme pétrolière et avaient pris des otages.

En Crimée, la première étape des manœuvres des Spetsnaz s'est achevée par un succès. Ces forces spéciales du FSB (Service fédéral de sécurité russe) participent à des exercices militaires d'envergure, du 24 au 29 mai, impliquant 2 000 militaires. Équivalent du GIGN en France, ils ont réalisé des entraînements de neutralisation, de diversion et de capture d'une plate-forme pétrolière, dans le cadre d'une prise d'otages.

« La première étape des exercices tactiques du Centre spécial du FSB de la Russie a pris fin. Au cours de ces manœuvres, les militaires ont neutralisé un groupe d'hommes armés non identifiés, qui avaient saisi la plate-forme pétrolière "Crimée-2" et le navire de remorquage "Fyodor Uryupin", avec 150 membres d'équipage de la plate-forme et du navire pris en otage », précise un communiqué du Service.

Les exercices ont eu lieu dans les eaux territoriales russes, dans la partie occidentale de la péninsule de Crimée, près de la frontière avec l'Ukraine. Selon le plan des manœuvres, des navires de garde-côtes ont bloqué les voies d'évacuation potentielles pour les terroristes à l'étranger. En même temps, des saboteurs suivant la route de la mer Noire en voiture en direction du port de l'entreprise d'État « Chornomornaftogaz » ont été interceptés.

« Les résultats de la première étape des exercices ont montré une haute disponibilité des forces spéciales du Service fédéral de sécurité à mener des opérations antiterroristes dans divers environnements navals », indique un communiqué.

Les manœuvres militaires des Spetsnaz sont une réponse appropriée aux défis et aux menaces de sabotage et d'actes terroristes en Crimée, qui proviennent principalement d'Ukraine, a souligné Ruslan Balbec, député à la Douma.

La deuxième phase des manœuvres se déroulera à Yalta sur le territoire du complexe sanatorium-hôtel et la troisième phase mettra en scène l'action des forces spéciales en terrain montagneux côtier et forestier.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

D’importantes manœuvres aériennes de l’Otan débutent en Finlande
Les manœuvres russo-syriennes à Tartous
La Russie et la Turquie mènent des manœuvres conjointes en mer Noire
Le grand navire de débarquement russe Tsezar Kounikov en manœuvres au large de la Crimée
Tags:
terrorisme, contre-offensive, exercices militaires, militaires, Forces spéciales russes (Spetsnaz), FSB, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook