Russie
URL courte
38700
S'abonner

«Un autre membre du Congrès a présenté un projet de loi de l’époque de la guerre froide. Le malade a une telle fièvre que le mercure va exploser», la rédactrice en chef de Sputnik et de RT commente la proposition de créer un fonds pour contrecarrer «la menace russe» qui coûterait 100 millions de dollars.

Alors qu'un membre du Congrès américain a proposé de contrecarrer l'influence de la Russie en puisant 100 millions de dollars dans la poche du contribuable américain, la rédactrice en chef de Sputnik et de RT Margarita Simonian n'a pas pu s'empêcher de plaisanter sur l'imagination des collègues américains.

« Nous avons déjà perdu le compte du nombre de projets de loi aux États-Unis qui expliquent comment nous limiter, nous interdire et nous réprimer. On n'a pas proposé de nous mettre en prison, mais ce n'est plus loin à mon avis », a-t-elle ironisé.

En outre, comme le document en question prône un retour à des techniques datant de l'époque de la guerre froide, Mme Simonian a supposé que l'auteur du texte aurait tout simplement éprouvé un malaise au moment de la création de son « chef d'œuvre ».

« Un autre membre du Congrès a présenté un projet de loi de l'époque de la guerre froide. Le malade a une telle fièvre que le mercure va exploser », a-t-elle écrit sur sa page Twitter.

Cette «menace russe» à 100 M USD
© Sputnik . Vladimir Serguéev
Auparavant, Salud Carbajal, membre du Congrès américain, a proposé de créer un fonds visant à contrecarrer l'influence de la Russie, qui coûterait au contribuable américain 100 millions de dollars. Le texte de M. Carbajal prévoit entre autres un retour aux techniques de l'époque de la guerre froide: d'après le projet, le Département d'État américain devrait fournir au Congrès une évaluation des actions anti-américaines de la Russie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

«Aucune organisation d'information qui se respecte ne fait confiance à la CIA»
«À quand des sanctions ukrainiennes contre les dictaphones et les caméras?»
Plus de RT et Sputnik aux USA? Simonian réagit
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Tags:
propagande antirusse, Margarita Simonian, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook