Russie
URL courte
Crash du Tu-154 à destination de la Syrie (64)
23255
S'abonner

Une commission formée par plusieurs organismes russes pour enquêter sur le crash du Tu-154 russe survenu le 25 décembre 2016 en mer Noire, a dressé le bilan de son enquête. La catastrophe serait le résultat d’une perte d’orientation par les pilotes.

Le ministère russe de la Défense a annoncé mercredi une éventuelle cause du crash de l'avion Tu-154 qui est tombé dans la mer Noire en décembre 2016.

« Selon l'enquête, le crash pouvait être provoqué par une perte d'orientation dans l'espace du commandant d'équipage qui a entraîné des erreurs de pilotages », a indiqué le ministère.

La commission chargée d'enquêter sur la catastrophe aérienne survenue le 25 décembre 2016 non loin de l'aéroport de Sotchi comprend des experts des ministères russes de la Défense, des Transports, du Comité interétatique d'aviation (MAK), du ministère de l'Industrie et du Commerce, ainsi que du consortium aéronautique Tupolev.

Un avion russe Tupolev Tu-154 du ministère russe de la Défense, qui se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim, dans le nord-ouest de la Syrie, s'est abîmé le 25 décembre en mer Noire. L'avion transportait 92 personnes dont 64 chanteurs et musiciens de l'Ensemble Alexandrov et neuf journalistes de trois chaînes de télévision, ainsi que la directrice du fonds caritatif russe Aide juste Elizaveta Glinka, connue comme « Docteur Liza ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Crash du Tu-154 à destination de la Syrie (64)

Lire aussi:

Crash du Tu-154: la version de l’attentat définitivement exclue
Un grand nombre de débris du Tu-154 et de fragments de corps retrouvés en mer Noire
Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Tags:
enquête, crash d'avion, Tu-154, ministère russe de la Défense, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook