Ecoutez Radio Sputnik
    Un visiteur examine une mitrailleuse légère RPK-16 au pavillon de Kalashnikov, au Forum militaire international ARMY 2016, dans le centre d'exposition du Parc militaire Patriot des forces armées russes dans la région de Moscou.

    L’équipe française de tir participera à la Coupe du Monde avec des carabines russes

    © Sputnik . Grigoriy Sisoev
    Russie
    URL courte
    18581

    Aujourd’hui, le premier championnat du monde de tir pratique à la carabine ouvre ses portes en Russie. Hélas, à cause des sanctions internationales antirusses, l’équipe française n’a pas pu apporter ses propres armes. Mais le groupe Kalachnikov a volé à son secours.

    L'équipe française de tir participera à la première Coupe du Monde de tir à la carabine avec des armes russes, les KSZ-223, produites par le groupe Kalachnikov, a annoncé le chef de de l'équipe de France Gérard Joël.

    « Malheureusement, les sanctions ont eu un impact et sur la composition de l'équipe, et sur les armes, étant donné que nous n'avons pas pu venir ici avec nos armes habituelles », a déploré M. Joël.

    Plus tôt dimanche, un représentant du groupe Kalachnikov, Vladimir Dmitriev, a expliqué aux journalistes que la société avait produit 60 fusils spécialement réservés aux équipes étrangères qui n'ont pas pu apporter leurs armes en Russie.

    Gérard Joël a exprimé sa gratitude aux organisateurs du concours qui offrent à l'équipe de France la chance de pouvoir utiliser des KSZ.

    « Nous avons déjà eu l'occasion de les tester en action, ils nous conviennent, mais on aurait préféré, bien sûr, de performer avec des armes auxquelles nous sommes habitués », a-t-il déclaré.

    Par ailleurs, le représentant de l'équipe française a beaucoup apprécié le niveau de l'organisation de l'évènement.

    « Nous avons eu quatre jours pour faire connaissance avec la capitale russe et avec la nouvelle arme », a ajouté M. Joël.

    La Fédération russe de tir a expliqué que 100 tireurs étrangers ne seraient pas en mesure de participer à l'événement en raison de l'embargo sur les armes imposé contre la Russie.

    « Pour chaque tireur qui entre dans le pays avec ses armes et munitions, il est nécessaire de faire beaucoup de papiers et de permissions. Cent permissions ont été obtenues, nous avons fait ces documents, mais les athlètes ne sont pas venus parce qu'ils se sont vu refuser l'entrée en Russie par les autorités de leurs pays. Il faut remercier le groupe Kalachnikov, qui a pu produire 60 armes qui sont conformes aux règlements du concours et qui ont été remises aux athlètes étrangers », a déclaré le président du conseil central de la Fédération de tir Anatoli Kondroukh.

    Le premier championnat du monde de tir pratique à la carabine de l'histoire aura lieu du 4 au 11 juin dans le parc militaire Patriot, près de Moscou. Huit cent cinquante athlètes de 39 pays participeront à l'évènement. Le meilleur tireur touchera un million de roubles (15 600 euros).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le groupe Kalachnikov va créer une nouvelle mitrailleuse
    Un tout nouveau fusil Kalachnikov version sportive va voir le jour
    Le Venezuela produira des Kalachnikov à partir de 2019
    Tags:
    armements, embargo, sanctions, sport, carabine, fusil, Coupe du monde de tir pratique à la carabine 2017, Kalachnikov, Fédération de tir pratique russe, Gérard Joël, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik