Ecoutez Radio Sputnik
    «Le symbole du véritable patriotisme» selon les étudiants russes

    «Le symbole du véritable patriotisme» selon les étudiants russes

    © Sputnik . Kirill Braga
    Russie
    URL courte
    9270
    S'abonner

    Un sondage au sujet du patriotisme effectué auprès des étudiants russes a démontré ce que cette notion signifiait pour les jeunes, et combien d’entre eux se considéraient comme des patriotes.

    Pour la plupart des étudiants russes (79 %), les anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale constituent le symbole du véritable patriotisme, d'après les résultats d'un sondage effectué par le Centre de sociologie des étudiants.

    Selon le sondage, pour 34 % des personnes interrogées, un exemple de véritable patriotisme est le président russe Vladimir Poutine, et pour 27 % — les activistes civils et les bénévoles.

    Aux yeux de 43 % des étudiants, seule une minorité de jeunes Russes sont patriotes, tandis que 35 % des sondés estiment que la moitié des jeunes sont d'ardents défenseurs de leur pays. Pour 64 %, la notion de patriotisme consiste dans l'aspiration à changer la situation dans le pays pour parvenir à un avenir meilleur. Pour 60 % des sondés, le patriotisme signifie travailler et agir pour le bien du pays.

    Par ailleurs, 67 % des participants du sondage se considèrent comme patriotes, contre 14 % d'un avis contraire. Il est indiqué que 19 % n'ont pas donné de réponse.

    Le sondage a eu lieu en juin 2017 dans 50 régions russes. 3 682 étudiants des établissements d'enseignement supérieur ou secondaire professionnel y ont pris part.

    Lire aussi:

    Sondage: les politiciens français placent l’intérêt personnel avant l’intérêt général
    En Europe et aux USA, qui a peur des grands méchants Russes? Un sondage répond
    Sondage: un Américain sur deux voit la Russie comme un ennemi
    Les jeunes Russes plus optimistes que leurs homologues occidentaux
    Ces jeunes Russes qui innovent
    Tags:
    sondage, étudiants, jeunes, patriotisme, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik