Ecoutez Radio Sputnik
    A bord de la mer Noire, en Crimée

    Une nouvelle station de dessalement construite en Crimée d’ici 2025

    © Sputnik . Sergey Malgavko
    Russie
    URL courte
    1390

    Les autorités de Crimée envisagent de construire une station de dessalement dans le nord de la péninsule d’ici 2025 pour compenser la coupure de l’approvisionnement organisée par Kiev.

    Il est prévu de construire et d'ouvrir une nouvelle station de dessalement dans le nord de la Crimée d'ici 2025, a déclaré le chef de la République de Crimée Sergueï Aksenov.

    « Nous travaillons sur le problème de l'approvisionnement en eau. Il n'y a pas de pénurie d'eau pour les besoins de la population et de l'économie et il n'y en aura jamais. On met en place de nouveaux objets de captage d'eau. D'ici 2025, il est prévu de lancer une station de dessalement dans le nord de la Crimée. On met en œuvre aussi des technologies d'économie d'eau modernes » a déclaré M. Aksenov, dont les propos ont été cités par son service de presse.

    L'Ukraine satisfaisait jusqu'à 85 % des besoins en eau douce de la Crimée via un aqueduc relié au Dniepr. Après la réunification de la Crimée et de la Russie, Kiev a complètement coupé l'approvisionnement en eau de la péninsule.

    De nouveaux puits forés, ainsi que des canaux supplémentaires sur le fleuve Biuk-Karassou ont permis de compenser le manque d'eau. Cependant, il ne s'agit que d'une partie d'un grand projet criméen d'approvisionnement en eau.

    Lire aussi:

    «Le retour de la Crimée à la Russie a sauvé les Criméens»
    Député de Crimée sur la promesse de soutien de Poroсhenko: «Laissez-nous tranquilles»
    Et si l'Ukraine transformait la Crimée en île?
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Tags:
    infrastructure, ravitaillement, eau potable, eau, Sergueï Aksionov, Ukraine, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik