Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine

    Poutine raconte ce qui peut l’émouvoir jusqu’aux larmes

    © Sputnik . Sergei Guneev
    Russie
    URL courte
    31732

    «Vous savez, quand je regarde (…) des larmes m’en viennent parfois»: le Président russe a révélé ce qui était capable de l’émouvoir.

    Lors du grand oral de ce jeudi, Vladimir Poutine a raconté ce qu'il aimerait faire s'il avait à sa disposition une machine à remonter le temps.

    Ainsi, le chef du Kremlin aimerait voir de ses propres yeux comment se développait la Russie et, en particulier, être le témoin des grandes victoires de la Seconde Guerre mondiale, les documentaires à ce sujet étant en mesure de l'émouvoir jusqu'aux larmes.

    « Ce serait intéressant de regarder comment notre pays se développait et se construisait, comment a été construit Saint-Pétersbourg, comment nos pères et grands-pères ont vaincu à l'époque de la Grande Guerre patriotique. Vous savez, quand je regarde les documentaires, des larmes m'en viennent parfois. Bien sûr que j'aimerais le voir de mes propres yeux », a-t-il avoué.

    M. Poutine a ajouté qu'il voudrait également « voir et entendre » comment étaient prises les décisions les plus importantes pour le développement et la prospérité de la Russie.

    Pourtant, le Président russe estime que même si une machine à remonter le temps existait pour de vrai, il serait mieux de ne rien changer et de se contenter d'observer car « il arrivera ce qui doit arriver, mais seulement avec des conséquences inconnues ».

    Le président russe Vladimir Poutine a répondu ce jeudi à 68 questions de la population russe dans le cadre de sa 15e session Ligne directe avec les citoyens.

    L'émission de cette année a duré près de 4 heures. La plus longue séance de questions-réponses s'est déroulée en 2013 — le chef de l'État avait alors répondu à 85 questions posées par les Russes pendant 4 heures et 48 minutes.

    Lire aussi:

    Poutine revient sur l’ingérence US dans les élections russes de 2012
    Poutine sur la présidentielle 2018: il faut «garder une certaine intrigue»
    Poutine précise le poids du plus gros poisson qu’il a pêché
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Tags:
    machine à remonter le temps, Seconde Guerre mondiale, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik