Ecoutez Radio Sputnik
    Su-25, la base aérienne Hmeymim

    La Russie cesse de coopérer avec les USA dans le cadre du mémorandum sur le ciel syrien

    © Sputnik. Dmitry Vinogradov
    Russie
    URL courte
    126109941662

    En réponse à l’avion syrien abattu par la coalition anti-Daech, la Russie a suspendu toute coopération avec les États-Unis dans le cadre du mémorandum sur la sécurité et la prévention des incidents dans le ciel syrien.

    La Russie a pris la décision de cesser de coopérer avec la partie américaine dans le cadre du mémorandum sur la sécurité et la prévention des incidents dans le ciel syrien, a annoncé le ministère russe de la Défense.

    «À partir du 19 juin de l’année en cours, le ministère russe de la Défense met fin à son interaction avec la partie américaine dans le cadre du mémorandum sur la prévention des incidents et la sécurité des vols de l’aviation lors des opérations en Syrie», d’après le ministère.

    Le ministère russe de la Défense exige notamment que le commandement américain enquête sur cet incident et présente ses résultats ainsi que la liste des mesures adoptées.

    La coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis a confirmé hier que son avion avait abattu ce dimanche un Su-22 syrien dans la province de Raqqa. Selon la coalition, l'avion de l'armée syrienne effectuait des frappes sur les forces combattant Daech.

    Plus tôt dans la journée de dimanche l'armée gouvernementale syrienne a annoncé que l'un de ses avions avait été abattu dans l'après-midi au sud de la ville syrienne de Raqqa par les forces de la Coalition.

    Dans sa déclaration l'armée syrienne a en outre pointé que les actions de la coalition venaient entraver ses efforts dans la lutte contre les extrémistes de Daech.

     

    Lire aussi:

    Su-22 syrien abattu: «guerre limitée» des USA contre la Syrie, selon le sénateur Pouchkov
    Avion syrien abattu: Lavrov met en garde contre les actions unilatérales
    Un avion syrien abattu par la coalition anti-Daech près de Raqqa en Syrie
    Tags:
    mémorandum, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik