Russie
URL courte
6252
S'abonner

Alors que les hypothèses sur l’identité du mystérieux compagnon de Vladimir Poutine se multiplient, le chef du service de presse du patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille affirme que ce n’était rien d’autre qu’une icône…

Les révélations du chef du service de presse du patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille, Alexandre Volkov, risquent de faire des déçus parmi les personnes qui spéculaient sur l'identité du mystérieux «compagnon» de Vladimir Poutine en visite au monastère de Valaam, en Carélie. En effet, ce que les internautes ont pris pour une «robe rouge» ne s'avère être rien d'autre qu'une icône que le Président russe avait emmené avec lui.

Selon M.Volkov, le chef d'État a ouvert la porte arrière de la voiture où l'agent de sécurité était assis avec dans les mains une «boîte rouge avec l'icône».

«Comme j'ai tenu cette boîte dans mes mains dix minutes plus tard, je peux dire que c'était une icône lourde et que cela n'aurait pas été pratique pour le Président de la porter jusqu'au monastère où elle a été bénie», a écrit M.Volkov sur son Facebook.

Ce mardi 11 juillet, le dirigeant russe s'est rendu en visite en Carélie, au monastère de Valaam. Par la suite, une vidéo suivante a fait le tour des médias russes: on y voit M.Poutine quitter le volant d'une Mercedes et ouvrir la porte passager. On aperçoit ensuite une personne qui ne descend pas de la voiture mais indique avec le doigt quelque chose au Président.

Médias et internautes ont rapidement spéculé sur l'identité de la personne assise sur le siège arrière de la voiture. Parmi les théories, on évoque une femme en robe rouge qui a refusé la proposition du Président de quitter la voiture ou encore un personnage concret, possiblement le directeur de la compagnie pétrolière russe Rosneft, Igor Setchine.

Plus tard, le journaliste russe Dmitri Sokolov a décelé le rôle de ce «compagnon», affirmant qu'il s'agirait plutôt d'une grande mallette dans laquelle on transporte, par exemple, des livres saints. Selon lui, elle aurait pu contenir un cadeau à l'intention de Poutine.

Lire aussi:

Le mystérieux compagnon de Poutine enflamme l’imagination des médias
14 Juillet: Poutine évoque le respect et la sympathie mutuels entre Russes et Français
Trump ne croit pas que Vladimir Poutine aurait pu le soutenir aux élections US
Tags:
mystère, secret, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook