Russie
URL courte
5161
S'abonner

Le numéro un mondial du secteur diamantifère, Alrosa, met aux enchères une collection de cinq pierres précieuses dont la pièce maîtresse est le diamant de 51 carats Dynastie, le plus gros jamais taillé en Russie.

La collection Dynastie qui comprend cinq diamants dont le plus gros pèse 51 carats sera mise aux enchères par la société Alrosa qui en espère plus de 10 millions de dollars (8,5 M EUR).

Les cinq pierres ont été taillées à partir d'un diamant de 179 carats découvert en 2015 dans l'une de ses mines de Iakoutie.

«Les cinq diamants ont été produits à partir d'un seul diamant brut, ce qui est exceptionnel […]. Il a fallu un an et demi pour créer cette collection. Le principal diamant, Dynastie, est le plus pur des grands diamants de l'histoire de la joaillerie dans notre pays», a souligné le président d'Alrosa, Sergueï Ivanov.

Le diamant brut d'origine, datant de près de 400 millions d'années, a été baptisé Romanov en hommage à la dynastie qui a régné sur la Russie impériale jusqu'à la révolution de 1917 et sous laquelle s'est développée l'industrie du diamant à partir du XVIIIe siècle.

La collection de cinq pièces qui en résulte, de 51,38 carats, 16,67 carats, 5,05 carats, 1,73 carat et 1,39 carat, doit être présentée dans plusieurs pays et notamment lors d'un salon spécialisé, organisé à Hong Kong, du 13 au 19 septembre.

Elle sera vendue aux enchères en ligne en novembre via le site de la société.

M.Ivanov a également indiqué que le prix de départ de la collection ne pourrait être inférieure à 10 millions de dollars à en juger par les ventes similaires des sociétés Sotheby's et Christie's.

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Tags:
diamants, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook