Ecoutez Radio Sputnik
    L'ambassade de Russie à Damas

    L’Onu ne condamne pas le pilonnage de l'ambassade russe: Moscou outrée

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    Russie
    URL courte
    393511

    La Russie est indignée par le fait que le Conseil de sécurité des Nations unies n’ait pas condamné le pilonnage de l'ambassade de Russie à Damas survenu le 2 août. Un silence qui encourage les terroristes à commettre de nouvelles provocations et de nouveaux attentats.

    La partie russe s'est déclarée outrée face au silence du Conseil de sécurité des Nations unies suite à la récente attaque terroriste contre l'ambassade de Russie à Damas, qui a subi mercredi des tirs de mortier des djihadistes, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

    Ainsi, l'inaction du Conseil de sécurité des Nation unies revient à encourager les extrémistes à perpétrer de nouveaux crimes.

    «La chose la plus outrageante est que l'incapacité du Conseil de sécurité à condamner les actes des terroristes les encourage à lancer de nouvelles provocations et attentats, leur donnant un sentiment d'impunité. Nous ne voudrions pas que ces barbares finissent par croire que quelqu'un au sein du Conseil de sécurité les soutient», stipule un communiqué du ministère.

    Le ministère a également appelé la communauté internationale à exclure toute ambiguïté en évaluant les activités terroristes du groupe extrémiste Front al-Nosra. Ainsi, les représentants officiels américains, britanniques, français et ukrainiens au sein du Conseil de sécurité de l'Onu bloquent pour la troisième fois depuis un mois les propositions de la Russie visant à adopter un projet du Conseil de sécurité standard destiné à la presse qui condamnerait les attaques terroristes contre la mission diplomatique russe dans la capitale syrienne.

    Mercredi 2 août, deux obus de mortier tirés par les terroristes sont tombés dans l'enceinte de l'ambassade russe à Damas, deux autres ont explosé à proximité. Par un heureux hasard, les tirs n'ont pas fait de victime et ont seulement causé de légers dégâts matériels.

    Lire aussi:

    Moscou condamne fermement la tentative d’attaque contre son ambassade à Damas
    Résolution du CS de l’Onu sur Pyongyang: Moscou pointe du doigt les conséquences
    Tirs contre l’ambassade de Russie à Damas: l’Onu fait la sourde oreille
    L'ambassade de Russie à Damas pilonnée, Moscou exige une réaction internationale
    Les terroristes pilonnent le quartier de Damas où se trouve l'ambassade de Russie
    Tags:
    ambassade, pilonnage, terrorisme, Conseil de sécurité de l'Onu, Damas, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik