Russie
URL courte
905613
S'abonner

Suite à une décision de la Cour suprême de Russie, le ministère de la Justice a proscrit les Témoins de Jéhovah* sur l'ensemble du territoire du pays.

Le ministère russe de la Justice a inclus les Témoins de Jéhovah* dans la liste des organisations proscrites pour extrémisme, annonce le service de presse du ministère.

Auparavant, la Cour suprême de Russie a rendu légal le démantèlement de l'organisation Centre administratif des Témoins de Jéhovah* en Russie, ayant reconnu le caractère extrémiste de son activité. Le verdict a force exécutoire.

Le ministère russe de la Justice a imputé, entre autres choses, aux Témoins de Jéhovah* leur refus de se soumettre à des transfusions sanguines. Dans l'ensemble, selon le ministère, l'activité des Témoins de Jéhovah* «constitue une menace pour la défense des droits et des intérêts de la société et pour la sécurité publique».

Les avocats des Témoins rejetaient toutes les accusations du ministère en affirmant notamment que le refus des transfusions sanguines n'était pas une action extrémiste, la loi sur la lutte contre le terrorisme ne contenant pas ce genre de délit.

Le Centre administratif des Témoins de Jéhovah* est une organisation qui gère les filiales des Témoins* en Russie. Le verdict de la Cour suprême concerne 2.227 groupes religieux des Témoins* qui réunissent 175.000 adeptes à travers le pays.

*Organisation extrémiste interdite en Russie

Lire aussi:

Les USA appellent la Russie à lever l’interdiction des Témoins de Jéhovah
Interdiction des Témoins de Jéhovah en Russie: l’UE appelle à une révision
Après des perquisitions chez les Témoins de Jéhovah et les scientologues, à qui le tour?
Les Témoins de Jéhovah font appel de leur interdiction en Russie
Interdits en Russie, les Témoins de Jéhovah contre-attaquent
Tags:
interdiction, ministère russe de la Justice, Témoins de Jéhovah, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook