Russie
URL courte
9392
S'abonner

Les véhicules de combat russes de la famille Armata seront équipés de groupes électrogènes assurant le démarrage souple du moteur et le fonctionnement d’autres mécanismes même par -50°C.

Selon le quotidien Izvestia, les véhicules de combat de classe Armata seront équipés de groupes électrogènes installés entre les batteries et le moteur afin d'assurer le démarrage immédiat et souple du moteur, ainsi que le fonctionnement des mécanismes de la tourelle et la stabilisation des systèmes d'armement et de commandement même quand le mercure descend au-dessous de —50°C.

Ce résultat sera obtenu grâce à l'installation de super-condensateurs, appareils capables d'accumuler de grandes quantités d'énergie électrique même quand la batterie se décharge, et d'alimenter pendant un certain temps les systèmes de bord avant le démarrage du moteur.

Le fonctionnement du système ressemble à celui du système de mise en veille, dispositif d'arrêt et de redémarrage automatique du moteur d'un véhicule afin d'économiser le carburant.

Les chars de combat Armata et les véhicules de combat d'infanterie T-15v construits sur leur base sont considérés comme les véhicules de combat les plus performants. Selon les experts occidentaux, ils devancent largement leurs concurrents des États-Unis et d'Europe occidentale en termes de viabilité. 

Lire aussi:

Un expert US note l’avantage principal du char Armata par rapport à l’Abrams
L’«invisible» char T-14 Armata russe impressionne les médias UK
Face au char russe Armata, les USA doivent trouver un concurrent
Armata: ce qui se cache sous la carapace du char russe le plus secret
Le T-15 Armata, super-arme de l'armée russe
Tags:
T-14 Armata, batterie, démarrage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook