Russie
URL courte
2609
S'abonner

Plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées ce mercredi 23 août devant le tribunal moscovite où se tenait l'audience du metteur en scène russe Kirill Serebrennikov, inculpé de fraude à grande échelle.

Ce mercredi 23 août, le tribunal du district de Basmanny à Moscou se penche sur la mesure de coercition à appliquer contre le metteur en scène et cinéaste russe Kirill Serebrennikov, inculpé par le Comité d'enquête de Russie de fraude à grande échelle.

Des centaines de personnes se sont rassemblées près du bâtiment du tribunal où la justice se prononçait sur le sort de l'artiste placé auparavant en détention provisoire.

 

 

 

Mardi, des activistes ont diffusé sur les réseaux sociaux des appels à venir devant le tribunal de district de Basmanny pour soutenir Kirill Serebrennikov.

Le directeur artistique du Gogol Center, célèbre théâtre contemporain de Moscou, M. Serebrennikov est soupçonné d'avoir organisé le détournement d'au moins 68 millions de roubles (près d'un million d'euros) de fonds publics octroyés entre 2011 et 2014 pour la réalisation du projet Plateforma. M.Serebrennikov rejette les accusations qu'il qualifie d'«absurdes» et souligne que le projet en question a bien vu le jour. Le délit dont il est inculpé est passible en Russie d'une peine pouvant aller jusqu'à dix ans de réclusion.

Comme le précise la porte-parole du Comité d'enquête, son inculpation repose sur l'examen de dépositions de témoins et de documents financiers.

Kirill Serebrennikov occupe le poste de directeur artistique du Gogol Center de Moscou depuis 2012. En 2015 et en 2016, il a participé au célèbre festival d'Avignon avec ses spectacles «Les Idiots» et «Les Âmes mortes». En outre, ses réalisations cinématographiques ont été distinguées lors de plusieurs festivals de renom. Ainsi son film «Playing the victim» a remporté le Grand Prix au Festival de Rome en 2006 et «Betrayal» a concouru pour un Lion d'or au Festival de Venise. Son film «Le Disciple», présenté lors du festival de Cannes 2016, a été récompensé par le Prix François Chalais.

 

Lire aussi:

Le pays vers lequel a fui l’ex-roi d’Espagne soupçonné de corruption révélé par la presse espagnole
Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Un habitant de Nice sacrifie un mouton dans sa baignoire pour l’Aïd el-Kebir – vidéo choc
Val-de-Marne: une patrouille tombe sur 13 kg de cannabis, de la cocaïne et 56.000 euros
Tags:
fraude, tribunal, Kirill Serebrennikov, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook