Ecoutez Radio Sputnik
    Yulia Lipnitskaya

    La patineuse artistique Lipnitskaya annonce la raison de la fin de sa carrière

    © Sputnik. Vladimir Pesnya
    Russie
    URL courte
    362600919

    Yulia Lipnitskaya, cette fameuse «jeune fille en robe rouge» qui a conquis le monde en 2014 lors des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, a dévoilé les raisons de son départ du grand sport et a levé le voile sur ses projets à venir.

    Après son succès éblouissant aux Jeux olympiques d’hiver 2014, on lui promettait un avenir radieux et suivait toutes ses prestations sur glace. Mais le destin en a voulu autrement: trois ans après son triomphe à Sotchi Yulia Lipnistkaya, la plus jeune médaille d'or des Jeux d'hiver, a mis fin à sa carrière sportive. Cette nouvelle, annoncée fin août par la mère de la jeune prodige, est intervenue après plusieurs mois d’absence de Yulia sur la glace. Près de deux semaines après cette nouvelle bouleversante pour les fans de la jeune étoile russe, Lipnitskaya a expliqué les raisons de son départ et évoqué ses projets d’avenir dans une interview publiée sur le site de la Fédération russe de patinage artistique.

    «Je voulais faire tant de choses, y compris me perfectionner dans le patinage individuel. Mais ce qui s'est passé, s’est passé. En fait, après les Jeux de Sotchi, je voulais m’essayer dans la danse sur glace», répond-elle à la question visant à savoir si elle considérait qu’elle s’était réalisée dans le sport.

    Юлия Липницкая (Россия), архивное фото
    © Sputnik. Владимир Песня
    Юлия Липницкая (Россия), архивное фото

    Ce qui l’a empêché de poursuivre ce chemin? «À 99% des problèmes de santé. Le reste, bien évidemment, vient avec. Après que mon diagnostic a été rendu public, on a commencé à m’écrire pour me demander pourquoi je l’avais fait. Mais même si je ne l’avais pas dit par moi-même des informations auraient été diffusées. L’anorexie est la maladie du XXIe siècle et elle est fréquente. Je considère qu’il n’y a rien de grave si je le dis ouvertement. Mon seul regret est de ne pas l’avoir fait plus tôt, car ce n’est pas la première, la deuxième ou la troisième année que ceci se produit», a en outre précisé Yulia.

    Que compte-t-elle faire de sa vie? Pour le moment, elle perfectionne son anglais, étudie, et s’essaie dans de nouveaux domaines. Mais son principal objectif est d’entrer à l’université.

    «L’entrée à l’Université [d’État de Moscou, ndlr] est encore dans mes projets. […] Je pense passer les examens dans un an. À l’avenir, je voudrais faire de la gestion sportive, ça m’intéresse et se sera lié à mon passé», explique-t-elle.

    Pour le moment, rechausser les patins dans le cadre de spectacles n’est pas prévu, mais elle n’exclue pas cette éventualité. «Ce que je sais, c’est que je ne deviendrai pas entraîneur. Lier votre profession au sport, c’est autre chose. On ne peut rien sans diplôme. L’intérêt devient un hobby», dit-elle avant de conclure qu’un hobby reste un hobby, quant à la profession, elle demande un diplôme.

    Lire aussi:

    L'e-sport bientôt au programme des JO 2024 à Paris?
    Pékin 2022: la Chine promet des Jeux Olympiques «fantastiques»
    Le Mondial de hockey sur glace interrompu à cause d’une… crème pour le corps
    Tags:
    anorexie, études, sport, patinage artistique, Yulia Lipnitskaya, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik