Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou: plus de 20.000 personnes évacuées suite à plusieurs alertes à la bombe

    Moscou: plus de 20.000 personnes évacuées suite à plusieurs alertes à la bombe

    © Sputnik. Sergei Piatakov
    Russie
    URL courte
    352118117

    En raison de nombreuses alertes à la bombe reçues par les services d’urgence à Moscou, plus de 20.000 personnes ont été évacuées des gares de Kazan et de Iaroslavl, de centres commerciaux et d’autres lieux publics.

    Suite à des appels téléphoniques reçus par les services d’urgence à Moscou, les forces de l’ordre russes ont évacué plus de 20.000 personnes des gares de Kazan et de Iaroslavl ainsi que de centres commerciaux et d’autres lieux publics, relatent des médias russes. L'évacuation de la gare de Kiev n'a pas eu lieu.

    D’après les sources dans les services d’urgence citées par des médias russes, les alertes à la bombe se sont avérées fausses. L’évacuation des gares moscovites n’a pas perturbé le trafic ferroviaire.

    ​«Après des messages relatifs à des menaces d’explosion, une évacuation a eu lieu dans plus de 30 lieux publics. Au total, plus de 20.000 personnes ont été évacuées», ont annoncé des médias russes citant des sources dans les services d’urgence.

    D'après eux, les services d’urgence ont enregistré ce mercredi plus de 20 alertes à la bombe.

    Dans la plupart des cas, les alertes à la bombe auraient concerné des centres commerciaux, dont l’Afimall City, le Gorod, le Shchelkovo, le Metropolis et le GUM.

    Ces derniers jours, les forces de l’ordre ont reçu de nombreux appels qui se sont avérés faux prévenant de bombes déposées dans de grandes villes russes notamment Stavropol, Magadan, Vladivostok, Perm et Krasnoïarsk.

    Comme l’a signalé à Sputnik une source dans la police, environ 45.000 personnes dans 22 villes russes ont été évacuées à cause de ces messages. Aucun d’entre eux n’a pu être confirmé. Selon la source, plusieurs appels provenaient d’Ukraine.

    Lire aussi:

    Un avion turc se pose à Alger suite à une alerte à la bombe
    Le pôle financier du tribunal de Paris évacué après une alerte à la bombe
    Fausse alerte à la bombe près de la Maison-Blanche, un suspect arrêté
    Tags:
    gare, centre commercial, alerte à la bombe, bombe, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik