Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    En insultant Poutine, un média allemand «fait de l'ombre» à sa propre réputation

    © Sputnik. Alexey Filippov
    Russie
    URL courte
    242600362

    Le Kremlin a réagi à un article du magazine allemand Focus contenant des propos insultants à l’encontre de Vladimir Poutine. Moscou estime que ce genre d’outrage est intolérable, et que la réputation du média allemand est dorénavant ternie.

    La publication récente par le magazine allemand Focus d'un article contenant des propos insultants à l'encontre du Président russe Vladimir Poutine est inacceptable, a déclaré le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov.

    Bien que la «russophobie extrême» du média en question soit connue de tous, le fait de publier des articles contenant des insultes est inadmissible, d'après le porte-parole.

    «D'autre part, toute insulte est, bien sûr, inacceptable. Cela fait de l'ombre sur la réputation de ce média», a expliqué M.Peskov.

    Le porte-parole du Kremlin a également expliqué que Moscou ne s'intéressait pas particulièrement aux articles qui apparaissent dans Focus car le magazine «n'était pas une source digne d'attention», a-t-il conclu en répondant aux journalistes qui demandaient si Vladimir Poutine avait pris la connaissance de l'article.

    Auparavant, le magazine allemand Focus a publié un article sur la chancelière allemande Angela Merkel qui contient la phrase suivante:

    «Bien sûr, elle a peur du chien de Poutine, mais elle n'a certainement pas peur d'un chien nommé Poutine», évoquant une rencontre entre Vladimir Poutine et Angela Merkel qui a eu lieu en 2007, durant laquelle un chien du Président russe était entré dans la salle et avait effrayé la Chancelière allemande.

    L'ambassade russe à Berlin a notamment exigé que le rédacteur en chef du Focus présente ses excuses pour cet article.

    Lire aussi:

    Le rédacteur en chef du magazine allemand Focus s’excuse pour l’article insultant Poutine
    Services de renseignement britanniques ou allemands? Merkel a choisi son camp!
    Focus «confond» ironie et insulte en parlant de Poutine
    Tags:
    insulte, magazine, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik